Conformément à l’accord du 29 janvier conclu avec l’Union Nationale des Travailleurs du Mali,  le gouvernement Malien met tout en œuvre pour améliorer les conditions de vie de la population et baisser le prix des produits de première nécessité, notamment le riz et la viande d’ici fin  mars.
La révélation a été faite par le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Ahmed Moussa. C’était le jeudi 27 février à Bamako lors de l’ouverture des travaux de la 4è session de l’Assemblée consulaire  de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM).

Parmi les autres mesures prises en considération par les autorités, lit-on sur la page Facebook du Gouvernement malien, il y a la maîtrise des coûts de l’électricité, le développement des énergies renouvelables ; le développement de la production et les branchements d’électricité.

Source: Le Pays

MaliwebEconomie
Conformément à l’accord du 29 janvier conclu avec l’Union Nationale des Travailleurs du Mali,  le gouvernement Malien met tout en œuvre pour améliorer les conditions de vie de la population et baisser le prix des produits de première nécessité, notamment le riz et la viande d’ici fin  mars. La révélation...