L’accès au financement des Petites et moyennes entreprises (PME), ainsi des Institutions de microfinance (IMF) est une préoccupation majeure pour les acteurs économiques dans notre pays. Pour contribuer à l’améliorer, le West Africa Trade & Investment Hub, en partenariat avec l’US International Développent Finance Corporation, co-investit avec CORDAID. Un partenariat public-privé qui doit permettre de booster les investissements à hauteur de 37 millions de dollars dans 4 pays O=ouest africains, dont le Mali.

« Nous sommes ravis de ce partenariat, le premier d’une série d’initiatives dans le cadre de notre programme de subventions, et nous nous réjouissons de leur effet catalyseur sur l’économie de ces pays, en attirant des capitaux privés et en créant des emplois, notamment pour les PME qui s’efforcent de survivre dans les économies les plus fragiles en Afrique de l’Ouest et pour lesquelles l’accès au financement est très limité », s’est réjoui Michael Clements, Chef de projet du Trade Hub.

Le montant ciblé entre 2021 et 2024 par le Fonds pour un Avenir Meilleur en Afrique de l’Ouest (FAMAO) au Mali est de 9 millions de dollars, explique M. Charles Polet, Directeur des Partenariats public – privé de West Africa Trade. Le partenariat entre TH et Cordaid durera jusqu’en 2024. Cependant, le FAMAO, d’un montant de 40 millions d’euros, a une durée de vie de 10 ans.

Pour galvaniser la capitalisation du FAMAO, USAID Trade Hub a structuré son appui comme une subvention de « première perte », en raison des risques inhérents à la région.

Par l’intermédiaire de sa société filiale, Cordaid Investment Management B.V. (CIM) se concentre sur l’investissement à fort impact au Mali et en Sierra Leone. CIM, souhaite approfondir ses investissements dans ces deux pays et augmenter sa présence dans la région, spécifiquement au Burkina Faso et en Guinée.

Les risques inhérents à la région rendent difficile la capitalisation du fonds, nécessitant une structure de financement mixte pour attirer les investisseurs. En retour, FAMAO effectuera la capitalisation, entraînant l’investissement dans 58 PME et IMF dans les quatre pays, la promotion des exportations, le renforcement du rôle économique des femmes par « 2X Challenge », la croissance des chiffres d’affaires des PMEs et des IMFs et la création d’emplois et de micro-entrepreneurs pour environ 50 000 personnes.

Fatoumata Maguiraga

Chiffres

37 millions de dollars : Nouveaux investissements privés dans les 4 pays

30 millions de dollars : Augmentation de la valeur des exportations durant le projet

9 millions de dollars : Montant ciblé pour le Mali

Source: journaldumali

MaliwebEconomie
L’accès au financement des Petites et moyennes entreprises (PME), ainsi des Institutions de microfinance (IMF) est une préoccupation majeure pour les acteurs économiques dans notre pays. Pour contribuer à l’améliorer, le West Africa Trade & Investment Hub, en partenariat avec l’US International Développent Finance Corporation, co-investit avec CORDAID. Un...