Le marché de l’UMOA attend 916 milliards de FCFA de volume global prévisionnel des émissions, pour le troisième trimestre de l’année en cours. L’information est contenue dans le dernier calendrier des émissions de titres publics dans l’Union que l’Agence UMOA-Titres vient de publier.

Ce calendrier indique le volume à mobiliser par chacun des huit Etats membres de l’Union, en fonction des instruments. Il est élaboré en collaboration avec les Etats, sur la base des mises à jour des programmes tirés de leurs lois de finances et plans de trésorerie.
Dans une note adressée aux investisseurs, le directeur de l’agence UEMOA Titres, M. Adrien Diouf informe que le montant qu’il est prévu de lever est composé de 438 milliards de bons du Trésor et 478 milliards d’obligations du Trésor.
Il faut souligner que sur la période sous revue, le Niger fera plus d’émission par adjudication avec 215 milliards de F Cfa.
Il sera suivi du Bénin avec 200, du Burkina Faso avec 175, du Togo avec 130, de la Côte d’Ivoire 95, du Mali 90 et de la Guinée Bissau avec 11 milliards de F Cfa.
Comme le trimestre précédent, le Sénégal est toujours resté muet dans le marché des émissions de titres publics dans l’Union.

Oumar Nourou

Lejecom

MaliwebEconomie
Le marché de l’UMOA attend 916 milliards de FCFA de volume global prévisionnel des émissions, pour le troisième trimestre de l’année en cours. L’information est contenue dans le dernier calendrier des émissions de titres publics dans l’Union que l’Agence UMOA-Titres vient de publier. Ce calendrier indique le volume à mobiliser...