Le Réseau de caisses d’épargne et de crédit Kafo Jiginew a tenu, hier, sa 29è assemblée générale au Conseil national du patronat. Les travaux étaient présidés par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, en présence du directeur général de Kafo Jiginew, David Dao et du président du conseil d’administration de l’établissement d’épargne et de crédit, Karim dit Karamoko Konaté. Etaient aussi présents le président de l’Assemblée permanente de la chambre d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola et d’autres invités.

C’est en application des dispositions de l’article 27-7 des statuts que le conseil d’administration a convoqué cette assemblée générale ordinaire pour rendre compte des activités de l’exercice 2017 et soumettre à l’approbation les comptes sociaux arrêtés au 31 décembre 2017. «Nous sommes particulièrement heureux de faire avec vous, une fois de plus, cet exercice de transparence, gage de la bonne gestion qui prévaut au sein du Réseau Kafo Jiginew», a affirmé le directeur général de l’établissement, avant de rappeler que l’exercice 2017 est le 29è durant lequel son réseau a exercé des activités dans le cadre des orientations de sa politique générale définie par ses instances dirigeantes et précisées dans ses textes organiques.
En 2017, Kafo Jiginew a connu un taux de croissance global de ses activités de 7,6%. David Dao a expliqué que ce vigoureux niveau de croissance a été généré par un effort intense déployé par l’ensemble de ressources humaines, et cela dans un contexte délicat marqué par la poursuite de l’assainissement des comptes, la reconfiguration des guichets et la mise en conformité des gérants des caisses rurales.
A ce propos, M. Dao a indiqué que 2017 a été marquée par la célébration du trentenaire de Kafo Jiginew au Mali et en France. «Malgré ces nombreuses activités, l’institution n’a pas failli à sa mission de préserver la sécurité et la liquidité des dépôts, d’assurer le service crédit tout en veillant sur la qualité du portefeuille», a-t-il souligné. «Elle a accompli avec grand professionnalisme sa mission économique et sociale qui consiste à assurer le soutien financier aux populations démunies pour couvrir leurs besoins. Elle a aussi assuré correctement les traitements et salaires de ses 716 travailleurs, tout en répondant avec efficacité à ses engagements financiers envers tous les partenaires financiers», a renchéri le patron de Kafo Jiginew. A en croire David Dao, le nombre de tracteurs fournis aux producteurs a atteint 700 en décembre 2017 et 900 actuellement. Des dizaines de milliers d’équipement agricole ont été financés grâce aux concours MLT obtenus auprès de partenaires financiers.
Le ministre de l’Economie et des Finances a salué la caisse Kafo Jiginew de Bamako pour le respect vigoureux de cette tradition édictée par les textes de l’UEMOA. «C’est la preuve de la grande transparence qui entoure la gestion de la caisse», a apprécié Dr Boubou Cissé. Il a aussi souligné que l’Etat a toujours manifesté sa volonté de faire de la lutte contre la pauvreté une de ses priorités afin d’améliorer le bien-être de nos compatriotes. Selon le ministre, il a été assigné aux institutions de micro finance, la mission de contribuer au développement socio-économique, tout en facilitant un large accès aux services financiers pour les populations à faible revenu afin de diminuer sensiblement la pauvreté. «Kafo Jiginew, au-delà de son rôle d’intermédiaire financier, doit être considéré comme un véritable vecteur de croissance pour le développement économique social, solidaire et durable dans notre pays» a-t-il conclu.
Le budget d’investissement prévoyait un peu plus de 875 missions. Il y a eu un taux de réalisation de 109,4%. Quant au budget de fonctionnement, il était prévu à un peu plus de 6,9 milliards FCFA. Mais c’est un peu plus de 7, 6 milliards FCFA qui ont été réalisés, soit un taux d’exécution de 109,4%. Des prix de performance pour l’exercice 2017 ont été remis aux cinq meilleures caisses du réseau. Le premier prix a été décerné à la caisse de Sikasso avec une enveloppe de 1 million de FCFA. Le deuxième est revenu à la caisse de Kadiolo avec une enveloppe de 800 000 FCFA. La caisse de Bougouni s’est classée troisième avec une enveloppe de 600 000 FCFA. Les caisses de Kiléla et de Fana ont respectivement reçu 400.000 FCFA et 200.000 FCFA.
Amadou
GUÉGUÉRÉ

 

Source: Essor

MaliwebEconomie
Le Réseau de caisses d’épargne et de crédit Kafo Jiginew a tenu, hier, sa 29è assemblée générale au Conseil national du patronat. Les travaux étaient présidés par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, en présence du directeur général de Kafo Jiginew, David Dao et du...