Natif de Nioro du Sahel, diplômé en banque de la Business School George Wallace des Etats Unis, Abdoulaye Daffé, 66 ans (il est né en 1954), a passé près de 40 ans au sein de la BMCD puis de la BDM-SA et a réalisé la fusion-absorption de ces deux banques en 2001. Il est l’architecte du rayonnement de la BDM-SA, devenue sous sa gestion la première banque du Mali et un groupe bancaire présent dans plusieurs autres pays de la sous-région. Récemment nommé par l’Union Africaine parmi les administrateurs du Fonds africain contre la Covid-19, c’est un homme d’expérience, pétri de talent, qui arrive à l’hôtel des finances pour booster la gestion rationnelle des ressources publiques.

Annoncé depuis un certain temps comme possible successeur de Dr Boubou Cissé au ministère de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Daffé a été finalement nommé le lundi 27 juillet dernier par le président de la République. Il fait partie de l’équipe restreinte de six ministres mise en place autour du Premier ministre Boubou Cissé, sur recommandations du sommet extraordinaire de la CEDEAO, pour entamer des discussions avec les parties prenantes aux fins d’une sortie de crise.

Si l’ancien PDG de la BDMSA fait ainsi son entrée au sein du gouvernement pour la première fois, il n’en demeure pas moins que c’est un homme aux parcours scolaires et professionnels élogieux qui arrive à l’hôtel des Finances qui est naturellement l’autorité de tutelle du secteur bancaire où il a toujours évolué.

Il arrive à l’hôtel des finances dans un contexte particulier marqué par une crise multiforme : sécuritaire, sanitaire et sociopolitique. L’une des causes de ces crises reste la mauvaise gouvernance. Sur cet aspect, la gestion des finances publiques, à travers une utilisation rationnelle des maigres ressources de l’Etat, sera une priorité pour le nouvel argentier de la République, qui doit surmonter de nombreux défis et contraintes pour se donner les mains libres afin de réussir sa mission.

Sorti Major de sa promotion à l`Ecole Nationale d`Administration de Bamako (ENA) en 1977, section Sciences Economiques, le jeune étudiant, fils d’un commerçant demi-grossiste, choisit de poursuivre ses études dans le métier de la banque.

Sa grande capacité de travail et une volonté peu commune lui permettront d`accomplir un parcours universitaire sans faute. Avec la maîtrise en poche, il entre à la BMCD (Banque Malienne de Crédits et Dépôts). Mais peu de temps après, il décide, avec l`accord de son employeur, d`aller poursuivre ses études à l`étranger. Bénéficiaire d`une Bourse d`études pour les Etats-Unis, précisément à Buffalo, dans l`Etat de New-York.

Après l`apprentissage intensif de l`anglais, il dépose sa valise à Alabama, dans l`Amérique profonde, où il fait son entrée à la fameuse Université George Wallace, fondée en 1831. Abdoulaye Daffé sera le deuxième Africain à y poursuivre des études et le premier à entrer à la Business School. Parallèlement, il suit à distance les cours de l`Institut Technique de Banque Internationale de Paris (ITBI). En 1981, son Master en finance en poche, il arrive dans la capitale française où il obtient son diplôme de l`ITBI, avant de regagner le pays pour reprendre service à la BMCD.

Abdoulaye Daffé est nommé par la suite fondé de pouvoir à la BMCD, puis sous-directeur de l`Exploitation et des Agences, avant de devenir, à 40 ans, Directeur général adjoint en novembre 1993 de la BDM et en octobre 1994 Directeur Général.

Toujours de sa position de PDG de la BDM-SA, il a assumé la présidence de l`Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Mali (APBEF) pendant de nombreuses années

C’est en avril 2015 qu’il a quitté le poste de PDG de la BDM-SA à la veille de la mise en œuvre d’une des recommandations de l’UEMOA en matière de gouvernance bancaire, qui exigeait la séparation des postes de Président du conseil d’administration et de Directeur général.

Avec une expertise avérée dans le secteur bancaire, il est régulièrement sollicité sur le plan international. La dernière en date est sa nomination, en avril dernier, par l’Union Africaine parmi les administrateurs du Fonds Africain contre la COVID19.

Youssouf CAMARA

Source : l’Indépendant

MaliwebEconomie
Natif de Nioro du Sahel, diplômé en banque de la Business School George Wallace des Etats Unis, Abdoulaye Daffé, 66 ans (il est né en 1954), a passé près de 40 ans au sein de la BMCD puis de la BDM-SA et a réalisé la fusion-absorption de ces deux...