Au Mali, le marché du Mobile money est en pleine croissance depuis quelques années. Cette nouvelle dynamique de croissance économique s’est installée progressivement et fait l’unanimité chez les utilisateurs. Les abonnés se multiplient et la concurrence s’intensifient au niveau des opérateurs téléphoniques dans le pays, conduisant le secteur bancaire à s’adapter en intégrant ce secteur révolutionnaire de la finance technologique.


Neuf personnes sur dix affirment avoir un compte électronique pendant que le taux de bancarisation dans la zone UEMOA, en 2019, était de 18%. Si pour certains, c’est pour gagner en temps sur les opérations, d’autres estiment que cette option est moins couteuse et plus attractive. Du paiement des factures aux achats de produits en passant par le transfert de liquidités, les innovations ne cessent de surprendre les nombreux utilisateurs.
Pour Salimata, une étudiante, le temps est précieux et le mobile money garantit la possession de plusieurs comptes sur différents réseaux : « Mes parents vivent à l’intérieur du pays et c’est via mes comptes mobiles qu’ils m’envoient de l’argent. Pour moi, c’est non seulement pratique et j’y garde aussi mon argent « portefeuille électronique » plus besoin de débourser de l’argent pour un compte bancaire ou faire la queue pour une opération », confie-t-elle.

Adam DIALLO

 

Source: Bamakonews

MaliwebEconomie
Au Mali, le marché du Mobile money est en pleine croissance depuis quelques années. Cette nouvelle dynamique de croissance économique s’est installée progressivement et fait l’unanimité chez les utilisateurs. Les abonnés se multiplient et la concurrence s’intensifient au niveau des opérateurs téléphoniques dans le pays, conduisant le secteur bancaire...