L’Office malien de l’habitat du Mali a tenu en fin de semaine dernière la 43e session de son conseil d’administration dans la salle de conférence du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social. Occasion pour faire le bilan des activités réalisées en 2019 et pour dégager les grandes lignes pour 2020.

ans son discours d’ouverture des travaux, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, qui avait à ses côtés le directeur général de l’OMH, Sékou Demba, et les autres membres du conseil d’administration, n’a pas manqué de rappeler que cette session se tient dans un contexte de santé financière précaire pour la structure. Une situation  marquée par une offre de service jugée inférieure à la demande et une dette qui plombe tout élan de relance économique. “L’émission des traites dans le cadre des conventions en partenariat avec le secteur privé a amené le gouvernement, à travers le ministère de l’Economie et des Finances et mon département à engager l’OMH dans la signature d’un protocole d’accord de restructuration de crédit avec un pool bancaire ayant comme chef de file, la BMS-SA”, a rappelé le ministre. Ce protocole, selon lui, s’est traduit par la signature d’une convention de refinancement de crédit qui  impose à l’OMH de respecter strictement un certain nombre d’engagement dans sa gestion budgétaire et de consacrer l’essentiel de ses ressources au remboursement des dettes.

S’agissant de l’exercice de 2019, le ministre a rappelé que l’analyse des données  financières révèle que sur une prévision de 42 736 265  306 FCFA, la réalisation du budget au 31 décembre 2019 est de 17 3865 63 795 F CFA pour les recettes et 17 030 697 525 FCFA pour les dépenses. “Ces résultats, largement en deçà des attentes, s’expliquent essentiellement par l’attribution tardive d’une partie des 5928 logements sociaux réalisés en partenariat avec le secteur privé, la vente timide des 1200 logements en cession directe dont 78 de type F5 et 1122 de type F4, a ajouté le chef du département de l’Habitat, ajoutant que malgré ce contexte le service a pu poursuivre l’exécution d’une bonne partie de ses activités ordinaires. Malgré tout, l’OMH garde sur les pieds sur terre, car le ministre a soutenu que l’exercice 2020 pour ce service s’annonce sous le signe du renouveau de l’organisme sur fond de restructuration pour le hisser à la hauteur des défis à révéler.

De ce fait le budget en recettes et en dépenses, à l’en croire, se chiffre à 37 110 440 107 F CFA. L’exercice budgétaire, a-t-il poursuivi, sera marqué par la poursuite de la mise en œuvre de la convention de crédit de refinancement entre l’OMH et le pool bancaire, la cession directe de 1200 logements, la recherche de solutions innovantes et pérennes au financement des logements sociaux, la promotion des matériaux locaux de construction, la modernisation des activités à travers la numérisation…

Le ministre Hama Ould Sidi Mohamed Arbi a profité de cette occasion pour féliciter le directeur général et son équipe pour le travail accompli à la tête de cette structl’OMH.

                                                                                            Kassoum Théra

Source: Aujourdhui-Mali

MaliwebEconomieMali actu
L’Office malien de l’habitat du Mali a tenu en fin de semaine dernière la 43e session de son conseil d’administration dans la salle de conférence du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social. Occasion pour faire le bilan des activités réalisées en 2019 et pour dégager les...