Rien ne va plus au sein de la Société Orange-Mali car elle traverse aujourd’hui une zone de turbulence qui ne dit pas son nom, depuis l’arrivée de Alassane Diène au poste de directeur général, en remplacement de Jean Luc Bohé, décédé quelques mois après son départ. Tout le monde sait que le nouveau patron n’allait pas être à la hauteur afin de maintenir le cap.

Aujourd’hui, les clients d’Orange-Mali se plaignent trop de la qualité du service, notamment de l’Internet. Elle se dégrade de jour en jour. “Nous payons pour avoir un service de qualité, malheureusement, c’est le contraire. Tu payes, tu n’as pas la connexion. C’est donc de l’escroquerie pure et simple. C’est vraiment décourageant pour nous les consommateurs” précise l’une des victimes.

Du côté de Orange-Mali, c’est le découragement total à tous les niveaux à cause de la nouvelle gestion de la société. “Je pense qu’Orange-Mali traverse une période de difficulté. L’atmosphère n’est plus comme auparavant. C’est aujourd’hui qu’on voit au sein de la boite qu’un chef de département et un de ses chefs de service ne se parlent pas. Cette situation est en train de détruire l’atmosphère. Presque tous les cadres sont aux abois. C’est devenu maintenant un règlement de comptes entre les agents. Les nombreux changements opérés depuis l’arrivée du nouveau directeur général sont à la base” précise un agent de la société.

S’agissant de la mauvaise qualité du réseau, un agent nous précise que “cela est dû au fait qu’Orange-Mali a confié l’entretien et la qualité du réseau à une nouvelle entreprise internationale très connue. Pour ce faire, beaucoup d’agents se sont retrouvés au chômage.   Malheureusement, cette société rencontre des difficultés pour respecter ses engagements vis-à-vis des clients”.

En tout cas, beaucoup de cadres de la société risquent de claquer la porte si les choses continuent comme cela. Ils ne sont plus motivés pour bien travailler. Il urge donc de changer désormais de stratégie surtout avec l’arrivée d’un 3ème opérateur de téléphonie au Mali, Telecel.     

   A.B. HAÏDARA

Aujourd’hui-Mali

MaliwebEconomie
Rien ne va plus au sein de la Société Orange-Mali car elle traverse aujourd’hui une zone de turbulence qui ne dit pas son nom, depuis l’arrivée de Alassane Diène au poste de directeur général, en remplacement de Jean Luc Bohé, décédé quelques mois après son départ. Tout le monde...