Après une sortie musclée de la Jeunesse du Pays Dogon le 9 Mai 2020, à travers un point de presse de sa plateforme, la MINUSMA a entrepris la reconstruction du Pont Parou.

Une avancée saluée par monsieur Boukary TEME, secrétaire général du CAJPD qui s’est confié à www.lepaysdogon.net en ces termes: “l’action de reconstruire le pont est réellement salutaire mais elle doit être le premier maillon de la chaine de sécurisation des 64 communes du Pays Dogon. C’est l’objectif de notre combat et le Collectif des Associations de de Jeunes du Pays Dogon y veillera.”

En fait, lors de son point de presse mensuel le 04 Juin 2020, la MINUSMA a annoncé, photo à l’appui, avoir financé à hauteur de près de 54 millions de Francs CFA la reconstruction du pont de Parou dabs le cercle de Bandiagara, endommagé suite aux deux attaques survenues les 30 novembre et 2 décembre 2019. Selon le document de presse, publié sur le site de la mission ounisienne, les travaux ont déjà commencé le 30 mai 2010 sous la supervision de la Direction régionale des Routes et durera 45 jours. A noter que deux autres ponts, celui de Bih et celui de Songho restent endommagés et attendent également d’être réparés.

Depuis plus de 4 ans, cette partie du Mali est assombrie par l’action terroriste des ennemis du Pays Dogon, renforcés dans leurs activités par des complices locaux, face auxquels se bat le mouvement de résistance Dan Na Ambassagou dirigé par Youssouf TOLOBA.

LE PAYS DOGON

MaliwebEconomieMali actu
Après une sortie musclée de la Jeunesse du Pays Dogon le 9 Mai 2020, à travers un point de presse de sa plateforme, la MINUSMA a entrepris la reconstruction du Pont Parou. Une avancée saluée par monsieur Boukary TEME, secrétaire général du CAJPD qui s'est confié à www.lepaysdogon.net en ces termes: 'l'action de...