2600 milliards de F CFA investis : c’est le montant du Plan stratégique commun de la Somapep-SA et de la Somagep-SA à l’horizon 2035. Avec ce Plan stratégique lancé jeudi 17 octobre 2019, les deux sociétés deviendront totalement autonomes si toutes les parties concernées jouent leur partition.

La création de 14 000 km de réseau nouveau par la Somapep, la création et l’exploitation des usines de production équivalentes à 6 fois l’usine de Kabala (elles serviront 8 millions d’habitants supplémentaires, 3 fois plus qu’aujourd’hui) ; donner de l’eau aux maliens à domicile 24h sur 24h aux meilleurs standards de qualité ; 100% des habitants des villes auront accès à l’eau potable. Ce sont-là quelques grandes ambitions contenues dans le Plan stratégique Somapep et Somagep, lancé jeudi 17 octobre 2019 à l’issue de l’atelier consacré à cet effet.

C’est le PCA de la Somagep, Younouss Hameye Dicko qui a eu l’insigne honneur de lancer ledit Plan stratégique des deux sociétés. C’était en présence du PCA de la Somapep, du chef de cabinet du ministère de l’Energie de l’Eau, du président de la CREE et du représentant des consommateurs.

Le document jugé par le DG de la Somagep-SA « d’ambitieux, de motivant, d’indispensable », est le fruit de trois jours d’intenses travaux.  Ce plan à en croire le patron de la Somagep met à son cœur la société civile  comme un acteur à part entière, un partenaire et non un simple usager qui reçoit des factures. Il mobilisera 2600 milliards de F CFA pour les 15 années à venir.

Son objectif principal est qu’il contribuera également à l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement notamment  l’objectif 6, à savoir « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau à l’horizon 2030 », a affirmé le PCA de la Somagep-SA.

A en croire M. Dicko, les deux sociétés ont d’autres ambitions qui vont les affranchir. « Seuls  22% des charges d’investissements pour les structures seront subventionnés sur les 15 ans du Plan stratégique tant dis que 78% des charges pèseront sur les deux sociétés ».

Le Plan prévoit également que dès la 5e année de sa mise en œuvre, en 2025, la Somagep et la Somapep deviendront totalement autonomes. « Plus aucune subvention de l’Etat ne sera  nécessaire pour ces deux sociétés en termes d’investissement et d’exploitation », a souligné le PCA de la Somagep SA.

Autres ambitions des deux sociétés : les bornes fontaines ne seront plus nécessaires que dans les quartiers périphériques non encore atteints par l’urbanisation. Le Plan qui va transformer le secteur de l’eau aura une structure tarifaire qui permettra à tous les foyers de payer leurs branchements et factures d’eau permettant ainsi à la somagep  et la Somapep d’équilibrer leurs comptes, de renouveler le patrimoine, d’investir pour le développement des infrastructures afin d’accompagner la croissance urbaine de notre pays.

Aussi, les subventions d’investissement seront réduites à zéro à l’horizon du Plan stratégique.

Tout ceci ne sera possible, a souligné le PCA Dicko, sans le soutien des partenaires techniques et financiers.

L’ancien ministre de l’Education, a assuré au nom du ministre de l’Energie et de l’Eau, de l’engagement à accompagner la mise en œuvre correcte du document « pour la promotion de l’accès à l’eau potable au plus grand nombre des populations du Mali ».

Le PCA de la Somapep, Nangoma Keita s’est félicité de l’initiative.

Quant au président de la CREE, il n’a pas manqué d’éloges à l’endroit des deux sociétés. « Je ne vois aucun inconvénient à l’application de ce qui est prévue », a affirmé, M. Berthé.

Le représentant des consommateurs, Ousmane Kida, a promis de jouer le rôle qui est les leurs à savoir : la sensibilisation des usagers par rapport aux tarifs qui seront fixés à l’application du Plan.

Le Plan stratégique découle du souci des responsables des deux structures à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement. Ceci a été  rappelé par le DG de la Somagep, Boubacar Kane dans son exposé portant sur : LEMA : ambition 2035.

Djibril Diallo

 

Source: Arc en Ciel

MaliwebEconomie
2600 milliards de F CFA investis : c’est le montant du Plan stratégique commun de la Somapep-SA et de la Somagep-SA à l’horizon 2035. Avec ce Plan stratégique lancé jeudi 17 octobre 2019, les deux sociétés deviendront totalement autonomes si toutes les parties concernées jouent leur partition. La création de...