Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a présidé, la semaine dernière à Bamako, la cérémonie de signature du protocole d’accord sur le financement du Projet d’appui à la compétitivité économique malienne (PACEM).

Pour renforcer la compétitivité du secteur privé et la résilience de l’économie nationale face aux chocs endogènes et exogènes, le gouvernement a sollicité et obtenu de la Banque africaine de développement (BAD) un montant  de 8,44 milliards de FCFA, dont une participation de 832,5 millions de FCFA de l’Etat malien.  Ainsi, la signature du  protocole d’accord  symbolise la mise à disposition de ce fonds destiné au financement du Projet d’appui à la compétitivité économique malienne (PACEM).
Intervenant après le paraphe du protocole d’accord, le ministre de l’Economie et des Finances a exprimé sa reconnaissance.  «Ce geste traduit, encore une fois, la ferme volonté de la Banque à appuyer les autorités maliennes dans ses efforts de développement économique et social du pays », a soutenu Dr Boubou Cissé. Avant de  rappeler  que le montant de ce présent projet s’ajoute à un portefeuille actif de 337,1 milliards de FCFA, que la BAD injecte dans le développement du Mali, à travers des projets dans les domaines du développement rural, de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement, des infrastructures routières, de la gouvernance.
Pour une durée d’exécution de quatre ans, le PACEM contribuera à l’amélioration de la compétitivité économique à travers l’assainissement du cadre des investissements et l’appui au secteur privé. A ce titre, ce financement du Fonds africain de développement (guichet de prêt à taux concessionnels de la Banque africaine de développement), cadre bien avec le CREDD 2016-2018 (Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable).
Le PACEM s’inscrit aussi dans la suite logique du PAGE (Projet d’appui à la gouvernance économique). «Le PACEM est un appui institutionnel qui fait suite au Projet d’appui à la gouvernance économique (PAGE) ayant connu une mise en œuvre réussie dont les retombées sont aujourd’hui appréciables sur le secteur de l’économie et des finances publiques», a souligné le ministre de l’Economie et des Finances.

Mahamane Maïga 

Lejecom

MaliwebEconomie
Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a présidé, la semaine dernière à Bamako, la cérémonie de signature du protocole d’accord sur le financement du Projet d’appui à la compétitivité économique malienne (PACEM). Pour renforcer la compétitivité du secteur privé et la résilience de l’économie nationale face...