La sixième session du comité de pilotage du Projet d’appui à la gouvernance économique (Page) s’est tenue Mercredi, le 31 janvier dernier. Une session qui intervient dans un contexte où des avancées significatives ont été enregistrées au cours de la vie de ce projet.

La cérémonie a été présidée par Mme Sidibé Zamilatou Cissé, secrétaire générale  du ministère de l’Economie et des Finances. Elle a enregistré la présence du coordinateur dudit projet,  Sory Bamba, du directeur général de la dette publique et bien d’autres personnalités.

Sur une prévision annuelle de 4 milliards 291 milions 011 milles 736,4 Fcfa, le  taux de décaissement du Ptbaest de 76,93% à la date du 31 Décembre 2017.Ainsi, Il convient également de signaler que grâce à l’économie  d’un milliard trois cent  millions de Fcfa  réalisée à l’issue de la  revue à mi-parcours enJanvier 2017, le projet a recensé de nouveaux besoins en termes de biens et services auprès de certaines structures de l’administration publique du Mali.

Ces nouveaux besoins ont porté essentiellement sur l’acquisition de matériels informatiques, d’équipements de bureaux et de véhicules et pour les services, l’augmentation du nombre des sessions de formations à l’endroit de certaines structures bénéficiaires et la préparation de la mise en place  d’un nouveau projet que le groupe de la Bad compte financer à la demande du gouvernement de la République du Mali. Il s’agit du Projet d’appui à la compétitivité économique (Pace).

D’une manière globale, il ressort du rapport semestriel (juillet à décembre 2017) que sur une prévision annuelle de quatre milliards deux cent  quatre-vingt-onze millions  onze mille sept cent trente-six- virgule  quatre Fcfa, le  taux de décaissement du Ptbaavoisine 76,93% à la date du 31 Décembre 2017.

Les réalisations de l’exercice 2017 se projettent à un taux moyen global de décaissement du projet de 69,63%. Ce niveau du taux de décaissement sera  suffisamment boosté avant la fin des trois  premiers mois de l’année 2018 au regard de l’importance du volume des décaissements programmés sur les activités en cours, dont les paiements sont conditionnés au bouclage desdites activités, notamment le dépôt des rapports définitifs des différentes études et autres services en cours d’exécution avancée.

Ces résultats remarquables sont à noter en termes d’exécution physique. Ainsi, sur une prévision de 5304 agents, le Page a formé 5462 agents à la date du 31 Décembre 2017. Le taux d’exécution global de la formation est de 102,98%, dont 25 de femmes à la même date. Ces formations ont été réalisées à travers l’organisation de 129 sessions sur 129 prévues. De même sur 29 études à réaliser, 21 ont été validées à fin 2017.

Dans son discours marquant l’ouverture des travaux du comité de pilotage, la représentante du Dr Boubou Cissé, a signalé que le Page  s’inscrit dans un contexte précis, c’est-à-dire  l’appréciation des résultats d’activités issus des six derniers mois de l’exercice 2017 ainsi que  ses perspectives pour les six premiers mois de l’année budgétaire 2018.

Le Projet d’appui à la gouvernance économique est un appui institutionnel financé par un don du Fonds africain de développement (Fad) à hauteur de 9,970 millions UC, soit environ 7,6 milliards Fcfa. Il a pour but de contribuer à la restauration des capacités de gestion des finances publiques et la création des conditions nécessaires à la reprise rapide de l’économie, à travers l’amélioration de l’environnement des affaires.

Ainsi, les résultats spécifiques attendus du projet sont entre autres le rétablissement du fonctionnement normal de l’administration en charge de la gestion des finances publiques, l’amélioration de la planification et de la préparation budgétaire, le renforcement de l’exécution et du contrôle budgétaires, l’amélioration de la mobilisation des ressources et la reprise rapide de l’économie tirée par le secteur privé.

Nia dialla KEITA

Le Credo

MaliwebEconomie
La sixième session du comité de pilotage du Projet d’appui à la gouvernance économique (Page) s'est tenue Mercredi, le 31 janvier dernier. Une session qui intervient dans un contexte où des avancées significatives ont été enregistrées au cours de la vie de ce projet. La cérémonie a été présidée par Mme...