Grâce à un programme d’échantillonnage géochimique, la compagnie minière GoviEx a découvert des anomalies aurifères à son projet d’uranium-cuivre-argent Faléa au Mali. Cette semaine, GoviEx Uranium, la société propriétaire de l’actif rapporte que le projet d’uranium-cuivre-argent Faléa hébergerait également d’importantes ressources en or dans notre pays.
En effet, encouragée par la tendance à la hausse du prix de l’or, GoviEx envisage des travaux de forage afin d’obtenir une estimation de ressources.

« La preuve d’anomalies aurifères associées aux roches vertes du Birimien qui sous-tendent la minéralisation en uranium-cuivre-argent du projet Falea est un développement convaincant qui mérite un programme de forage pour tester le modèle et la teneur en or sur notre terrain », a expliqué Govind Friedland, président exécutif de la compagnie, ajoutant que le prix de l’or à la hausse a également motivé cette décision.
Pour rappel, la société GoviEx est surtout active dans le secteur uranifère notamment au Niger avec le projet Madaouela et en Zambie avec le projet Mutanga. La compagnie est cotée à la bourse TSX-V au Canada.

Par Madina Bah
(Stagiaire)

Source : INFO-MATIN

MaliwebEconomie
Grâce à un programme d’échantillonnage géochimique, la compagnie minière GoviEx a découvert des anomalies aurifères à son projet d’uranium-cuivre-argent Faléa au Mali. Cette semaine, GoviEx Uranium, la société propriétaire de l’actif rapporte que le projet d’uranium-cuivre-argent Faléa hébergerait également d’importantes ressources en or dans notre pays. En effet, encouragée par...