Le Cadre de concertation des directeurs de publication (Ccdp), en partenariat avec la direction générale de Nyèsigiso, a organisé, la semaine dernière, au Centre Aoua Keïta, la première édition de la journée d’information des hommes de médias sur le réseau Nyèsigiso.

Cette journée était présidée par la directrice générale par intérim de Nyèsigiso, Traoré Mah Djénéba Coulibaly, en présence du coordinateur du Cadre de concertation des directeurs de publication (Ccdp), Aboubacar Bany Zan, et du représentant du maire de la commune III, Cheick Fanta Mady Traoré.

Dans son allocution, le coordinateur du Ccdp, Aboubacar Bany Zan, a remercié tous les cadres de Nyèsigiso sous la conduite du directeur général, qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de cette journée. Selon lui, nombre d’observateurs et participants à cette journée pourront de prime à abord penser que la tenue de cette activité a été obtenue sur un simple claquement de doigts ou coup de fil. «Mais, loin de là, elle est le résultat de 3 ans d’envoi de correspondances, de va-et-vient incessants dans les locaux de la direction générale de Nyèsigiso», a-t-l déclaré.

«Aujourd’hui, la patience, la persévérance et le courage ont payé pour la réalisation de l’un des objectifs clés du Cadre de concertation des directeurs de publication, à savoir informer et sensibiliser les journalistes sur toute thématique importante. Ce qui permet également la promotion du professionnalisme dans notre métier», a souligné Aboubacar Bany Zan.

Il a rappelé que les systèmes financiers décentralisés jouent un rôle important dans la mobilisation des ressources locales. Malgré les difficultés auxquelles certains sont confrontés dans leur mission d’optimisation de l’épargne des populations, d’autres, par contre, parviennent à transcender ces turpitudes le plus souvent inhérentes à l’activité. «C’est le cas de Nyèsigiso qui fait partie du cercle très restreint des réseaux de caisses d’épargne et de crédit qui tiennent bon au Mali et dans la sous-région ouest-africaine. Pour preuve, il est membre de la Confédération des institutions financières de l’Afrique de l’Ouest, un regroupement de réseaux de caisses et de crédit performants de l’espace Uemoa», a fait remarquer le coordinateur du Ccdp.

Selon Aboubacar Bany Zan, ces dernières années, Nyèsigiso a mis sur le marché, pour le bonheur des Maliens et de ses sociétaires, de nouveaux produits qui ont véritablement boosté ses réseaux de mobilisation de l’épargne. Ces actions méritent d’être connues et partagées avec les hommes de médias, a-t-il expliqué, car l’image négative d’un système financier décentralisé, qui est divulguée dans les médias, ne doit plus prendre le dessus sur les réalisations positives de celui-ci.

De fait, selon d’Aboubacar Bany Zan, le Cadre de concertation des directeurs de publication vient par ce projet contribuer à instituer un cadre d’échange annuel entre les hommes de médias et Nyèsigiso. Il a salué la participation des points focaux du Ccdp de Ségou, de Koutiala et de Mopti à cette journée d’information.

Pour la directrice générale par intérim de Nyèsigiso, Traoré Mah Djénéba Coulibaly, cette journée d’information est un cadre d’échanges avec les médias qui permettra à Nyèsigiso d’informer davantage ses membres sur les acquis du réseau et les innovations offertes dans le cadre de leur satisfaction. Elle dira que cette première édition se déroule à un moment où le secteur de la micro-finance est secoué, comme tant d’autres, par la crise politico-sécuritaire qui traverse le Mali.

Par ailleurs, la directrice générale par intérim de Nyèsigiso, Traoré Mah Djénéba Coulibaly, a rappelé que le réseau Nyèsigiso, en tant que système financier décentralisé, mutualise et demeure, de nos jours, porteur de valeurs telles que la solidarité, la transparence, le professionnalisme et l’intégrité. Elle a souligné qu’en 5 ans, soit de 2013 à 2017, son institution financière a injecté plus de 63 milliards de Fcfa dans le financement des activités de ses membres.

Le réseau Nyèsigiso fait partie des plus grandes institutions de micro- finance au Mali avec 90 points de services repartis dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Tombouctou et le District de Bamako. Il a une représentation en France pour accompagner les migrants maliens. Au 30 septembre 2018, Nyèsigiso affichait 215.060 membres, 225 dirigeants élus, 302 employés, 11 milliards de dépôts, 11 milliards d’encours de crédits et 15 milliards d’actifs.

Diango COULIBALY

Le Reporter

MaliwebEconomieKAYES
Le Cadre de concertation des directeurs de publication (Ccdp), en partenariat avec la direction générale de Nyèsigiso, a organisé, la semaine dernière, au Centre Aoua Keïta, la première édition de la journée d’information des hommes de médias sur le réseau Nyèsigiso. Cette journée était présidée par la directrice générale par...