En ce mois de mars, mois dédié aux droits de la femme, la Banque Atlantique-Mali a organisé une journée de panels pour promouvoir entrepreneuriat féminin. C’était le samedi 14 mars 2020, au Centre international des conférences de Bamako. Il s’agissait d’un partage d’expérience entre entrepreneures sur le thème : “être une femme entrepreneure au Mali” afin d’encourager d’autres femmes à entreprendre avec l’accompagnement de la Banque Atlantique.21

A l’entame des travaux de cette journée de la Banque Atlantique-Mali dédiée à l’entreprenariat féminin, le Directeur général adjoint, Moussa Touré, a rappelé que la Banque Atlantique-Mali a toujours accompagné des femmes, que ce soit dans le secteur l’agricole, le commerce ou les nouvelles technologies. Selon lui, ils rencontrent des femmes battantes avec des business-plans prometteurs, dont les résultats font force de démonstration, dont la vision est plus que convaincante. “Mais nous savons aussi que ces femmes entrepreneures sont encore trop peu nombreuses, notamment en raison de leurs difficultés à accéder au crédit. La création de Pme ou entreprises par des femmes se fait trop souvent envers et contre tout. Nous sommes obligés de rappeler qu’il n’est pas facile pour une femme de monter un business dans notre pays et même dans notre sous-région l’Afrique de l’Ouest ou partout où les filles sont moins scolarisées que les garçons, puis les femmes moins bancarisées que les hommes”, a déclaré le Directeur général adjoint de la Banque Atlantique-Mali.

Aux dires de Moussa Touré, il est difficile de fêter le premier anniversaire de sa Pme puis le 5è ou le 10è, quand les traditions ou engagements familiaux peuvent ralentir un projet ou quand des croyances limitantes empêchent même de se projeter comme directrice générale d’une entreprise ou d’oser demander un crédit.

La Banque Atlantique-Mali, filiale du groupe Banque centrale populaire (Bcp), déploie aujourd’hui un programme de financement destiné aux femmes, intitulé “Entreprenariat Féminin, Banque Atlantique s’engage !”. Lancé à la faveur de la Journée internationale des droits de la Femme qui a été célébrée le 8 mars dernier, ce plan s’inscrit dans les axes prioritaires de développement du groupe Bcp fondés sur ses valeurs de solidarité et de citoyenneté.  “Avec ce programme, la Banque Atlantique s’engage à promouvoir l’entreprenariat féminin en facilitant l’accès des femmes entrepreneures aux financements bancaires. Ainsi, nous débloquerons au total la somme d’un milliard de Francs Fcfa pour financer des projets portés par des femmes entrepreneures. Cette action est l’illustration de l’engagement citoyen de la Banque en faveur de l’inclusion financière”, a-t-il indiqué, avant d’ajouter que ce financement permettra aux femmes entrepreneures de bénéficier de conditions avantageuses de taux, de maturité et de garantie.

Ce programme a déjà démarré avec l’accompagnement d’une quinzaine de projets viables portés par des jeunes femmes entrepreneures.

Le Directeur général adjoint de la Banque Atlantique-Mali, Moussa Touré, conclut que les femmes ont un taux de remboursement bien supérieur à celui des hommes quand elles peuvent emprunter et qu’elles investissent davantage dans l’éducation des enfants quand elles parviennent à générer des revenus. Pour lui, cela donne envie d’aider des femmes à devenir autonomes et créer de la valeur.

Plusieurs femmes leaders et entrepreneures ont pris part à cette rencontre, notamment Awa Touré, la promotrice de Taxi-moto “Telima”, Mme Diagouraga Fatoumata Tapo, directrice de la Banque de détail, Maître Nadia Tall, directrice générale du “Cabinet potentiel” et Oumou Diarra dite Dièma, conseillère conjugale. Elles ont toutes donné leur avis et conseils relatifs à l’entreprenariat féminin. Elles ont sensibilisé les acteurs du secteur bancaire, les fournisseurs et bailleurs afin de dépasser les idées préconçues sur la femme, de valoriser et encourager celles qui se sont lancées, pour donner envie à d’autres femmes de le faire et aussi de donner aux femmes les mêmes chances qu’aux hommes dans leurs démarches entrepreneuriales.

Le représentant du ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille a rendu hommage à la Banque Atlantique pour ce cadre de réflexion de l’entreprenariat féminin.                         

Marie DEMBELE

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebEconomie
En ce mois de mars, mois dédié aux droits de la femme, la Banque Atlantique-Mali a organisé une journée de panels pour promouvoir entrepreneuriat féminin. C’était le samedi 14 mars 2020, au Centre international des conférences de Bamako. Il s’agissait d’un partage d’expérience entre entrepreneures sur le thème :...