Le renforcement du Programme Qualité Afrique de l’Ouest contribuera de façon significative au développement d’une infrastructure régionale de la qualité

ministre developpement industriel Mohamed Aly Ag Ibrahim Agence malienne normalisation promotion qualite amanorm comite technique gestion tmc ecosham

Le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a présidé le lundi 09 octobre dernier, à l’hôtel de l’Amitié de Bamako,  l’ouverture des travaux de la réunion ECOSHAM du Comité technique de gestion. Organisé par le Programme Système qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO) en partenariat avec l’AMANORM sous l’égide du ministère en charge de l’Industrie, elle s’est déroulée en présence du représentant du Commissaire en charge de l’industrie et de la promotion du secteur privé de la CEDEAO,  M. Mensan Lawson-Hecheli,  de Fodié Salim Traoré, 1er adjoint au maire de la Commune II du district de Bamako et plusieurs autres personnalités du secteur.

Pendant 6 jours, la rencontre s’attellera à finaliser et à soumettre des projets de normes harmonisées à l’approbation des ministres en charge de la qualité et elle s’inscrit dans le cadre du Programme système de l’Afrique de l’Ouest.

Rappelons que le PSQAO est  financé à hauteur de 12 millions d’euros par l’Union Européenne et exécuté par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI). Il prend en charge la mise en œuvre de la politique régionale de qualité de la CEDEAO, visant à établir un cadre pour le développement et l’exploitation appropriée et une mise en place d’une infrastructure de qualité efficace pour  faciliter le commerce intra-régional et international, protéger les consommateurs et l’environnement ainsi que promouvoir un développement économique durable.

C’est ainsi que 6 comités techniques ont été mis en place et sont opérationnels à ce jour dans le cadre l’Harmonisation des normes dans la région. Ces comités ont préparé des projets de normes qui doivent être finalisés par le TMC avant leur soumission aux ministres en charge de la qualité pour la validation.

Le ministre du Développement industriel a expliqué que cette réunion a pour but de finaliser techniquement les 63 projets de normes proposés par les comités techniques d’harmonisation (THC) et s’inscrit dans le cadre de l’harmonisation des normes dans l’espace CEDEAO. Elle témoigne du caractère prioritaire que la commission de la CEDEAO accorde aux intenses efforts déployés par les Etats membres en matière de normalisation, a-t-il dit. Par ailleurs Mohamed Aly Ag Ibrahim, a déclaré que le contexte de mondialisation et d’ouverture des marchés a accentué les exigences relatives à la qualité. Ces contextes, selon le ministre, peuvent prendre la forme d’obstacles techniques au commerce (OTC) ou sanitaires et phytosanitaires (SPS) qui, au-delà de leur justification rationnelle peuvent constituer de véritables entraves à la promotion des produits et services originaires des pays en voie de développement.

Ainsi, selon le ministre,  il devient crucial pour les Etats membres de la CEDEAO de s’assurer de la conformité de leurs différentes offres commerciales aux normes internationalement admises.

Dans cette perspective, le ministre Mohamed Aly, se dit persuadé que la continuité, voire le renforcement du Programme Qualité Afrique de l’Ouest contribuera de façon significative au développement d’une infrastructure régionale de la qualité, afin de permettre aux entreprises de notre espace communautaire d’être plus compétitives, notamment à l’exportation.

Le ministre a réitéré les remerciements du Gouvernement de la République du Mali à la CEDEAO,  à l’Union Européenne,  à  l’ONUDI et aux responsables du Programme Système Qualité Afrique de l’Ouest pour toutes les actions entreprises dans le but de développer les activités d’accréditation, de normalisation, d’évaluation de la conformité, de promotion de la qualité dans notre sous-région.

La rencontre a vu la participation des experts venus dans tous les États membres de la CEDEAO.

AMT

22 Septembre

MaliwebEconomie
Le renforcement du Programme Qualité Afrique de l’Ouest contribuera de façon significative au développement d’une infrastructure régionale de la qualité Le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a présidé le lundi 09 octobre dernier, à l’hôtel de l’Amitié de Bamako,  l’ouverture des travaux de la réunion ECOSHAM du...