Annoncée par les autorités maliennes le vendredi 24 juillet, la réouverture des frontières aériennes et terrestres a été fixée respectivement au 25 et au 31 juillet à travers un Décret du premier ministre Boubou Cissé dont la référence est N° 2020 -0324PM/RM.

 

Le gouvernement malien a également décidé de rétablir

les horaires habituels de travail sur toute l’étendue du territoire national à compter du 1er août 2020″, toujours selon le même décret.

Le département du Ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine a pris des mesures idoines c’est -à –dire en la matière en instruisant aux services compétents de prendre les mesures nécessaires pour réussir la réouverture des frontières.

Les frontières aériennes maliennes étaient fermées depuis le 17 mars 2020, soit huit jours avant la découverte des deux premiers cas de Coronavirus dans le pays. Depuis l’annonce de la réouverture par le premier ministre, les aéroports du Mali tel que l’aéroport international du président Modibo Keita Senou , sont désormais ouverts aux différents vols.

Face aux évolutions de COVID19 constatées dans notre pays, et conformément aux directives de la CEDEAO, le Mali a décidé de réouvrir ses frontières. C’est dans cette optique que le Centre de Coordination de Gestion des Crises et Catastrophes (CECOGEC) a élaboré un document qui a été soumis et validé par le Premier ministre et remis aux secrétaires généraux la semaine derrière.

  Le secrétaire général du Ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine dans un communiqué de Presse,

« informe la communauté aéroportuaire, les voyageurs et l’ensemble des usagers du Transport aérien que dans de la réouverture des frontières aériens, le 25 juillet à 00heure ; il est mis en place un nouveau système de déclaration du voyageur pour tous les vols.

Que désormais les voyageurs au départ, à l’arrivée et transit au Mali seront soumis, en plus des mesures et gestes- barrières édictés par le Gouvernement contre le COVID 19, aux mesures suivantes : le renseignement d’un formulaire de déclaration de santé  (le formulaire est disponible sur les sites web : WWW.santé .Gov.ml/ www.anac-anac-mali.org; la présentation d’un certificat de test COVID19 RT-PCR négatif datant d’au plus (03) jours, délivré  par les autorités sanitaires du pays d’embarquement.

Par ailleurs le département des transports insiste sur le caractère obligatoire de la présentation du formulaire de déclaration de santé dûment renseigné et du certificat du test COVID19 qui conditionne l’embarquement et le débarquement des passagers ».

Quant au Président Directeur Général des Aéroports du Mali à travers une lettre circulaire adressée à toutes les structures opérant à l’aéroport international président Modibo Keita il a pris (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 27 JUILLET 2020

Alpha C. SOW

 NOUVEL HORIZON

MaliwebEconomie
Annoncée par les autorités maliennes le vendredi 24 juillet, la réouverture des frontières aériennes et terrestres a été fixée respectivement au 25 et au 31 juillet à travers un Décret du premier ministre Boubou Cissé dont la référence est N° 2020 -0324PM/RM.   Le gouvernement malien a également décidé de rétablir “les horaires...