Dans le souci de relancer les activités économiques, considérablement affectées par la crise sanitaire du coronavirus, les autorités maliennes décident de la réouverture des frontières aériennes et terrestres respectivement à compter du 25 et du 31 juillet 2020. Cela dans le respect strict des mesures barrières, notamment la distanciation physique surtout dans les vols commerciaux au niveau de l’aéroport international Modibo KEITA.

L’annonce avait été faite lors de la rencontre de validation qui a réuni autour du Premier ministre Boubou Cissé, les différents secrétaires généraux des ministères. Mais les dates officielles ont été précisées par décret du Premier ministre en date du vendredi 24 juillet.

Ainsi, le trafic commercial reprendra de plus bel. Ce qui permettra la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace sous-régional. Toutefois, les acteurs des transports indiquent que les services des Aéroports du Mali, de l’Agence Nationale d’Aviation Civile et ceux de l’ASAM mettront tout en œuvre pour faire respecter les mesures barrières relatives à la lutte contre la pandémie du coronavirus au Mali (le port du masque, le lavage des mains, le respect de la distanciation physique etc.).

« Au niveau de l’Aéroport International Président Modibo KEITA, nous avons instruit à nos services de prendre les mesures nécessaires pour réussir la reprise des vols commerciaux. Désormais, chaque voyageur doit se munir d’un certificat de non-contagion de la Covid-19 », a déclaré Marc DABOU, Secrétaire général du ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine au micro de nos confrères de ORTM1.

Cette reprise est surtout motivée par les récents résultats encourageants enregistrés dans le cadre de la lutte contre la pandémie au Mali.

En effet, la situation de la pandémie du coronavirus évolue vers une maitrise de la maladie dans le pays, tel qu’il en ressort des différents communiqués depuis plus d’une semaine des services du Ministère de santé et des affaires sociales.

Aussi, apprend-on, la reprise des vols commerciaux favorisera la libre circulation des biens et des personnes sur la base d’une application stricte des lignes directrices proposées pour l’harmonisation et la facilitation du commerce et du transport transfrontaliers de la zone CEDEAO.

Cette ouverture coordonnée et progressive des activités de transports et du commerce au sein des pays de la CEDEAO se veut une réponse régionale qui permettra la circulation immédiate de fournitures et d’équipements médicaux, humanitaires, de biens et de personnes dans la lutte contre la pandémie dans la zone.

Les activités, qui ont repris au niveau de l’Aéroport international Modibo KEITA, depuis le 25 juillet dernier, donneront un nouveau souffle aux activités économiques du pays après une longue période d’interruption, tout en protégeant les populations de la pandémie du Covid 19 qui continue de faire des ravages à travers le monde.

Andiè Adama DARA

Source: Bamakonews

MaliwebEconomie
Dans le souci de relancer les activités économiques, considérablement affectées par la crise sanitaire du coronavirus, les autorités maliennes décident de la réouverture des frontières aériennes et terrestres respectivement à compter du 25 et du 31 juillet 2020. Cela dans le respect strict des mesures barrières, notamment la distanciation...