Le Ministre de l’Economie et des Finances Dr. Boubou CISSE a prit part à la Réunion des Ministres de la Zone Franc, en présence des présidents des institutions régionales (UEMOA, CEMAC) et des gouverneurs des banques centrales (BCEAO, BCEAC, BCC) le lundi 8 octobre à Paris.

L’amélioration de la collecte des ressources fiscales afin de disposer de plus de ressources pour financer leur croissance et l’adoption d’un plan d’action sur la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme ont été les principales résolutions de cette rencontre.
Dans un contexte économique marqué par la reprise de la croissance à l’échelle du continent africain, les ministres ont évoqué la nécessité de garantir la soutenabilité financière de la croissance à travers la mobilisation des ressources domestiques et la qualité de la dépense afin de limiter les risques de dépendance économique et financière extérieure.
Pour la zone UEMOA, les ministres des Finances ont mis en avant la nécessité d’augmenter les ressources fiscales de leurs pays et de tendre au plus vite vers un ratio de recettes fiscales sur le produit intérieur brut de 20%, se fixant pour objectif ambitieux d’augmenter ce ratio dans chacun de ces pays de 1 point de pourcentage par an, pour peu que les conditions sécuritaires le permettent. L’harmonisation des pratiques fiscales et la modernisation de l’administration, particulièrement l’administration fiscale en seront les leviers.
La mise en œuvre des mesures permettant de renforcer l’intégration régionale, facteur de résilience et de solidarité des Etats de la Zone face aux chocs exogènes négatifs dans un environnement économique international particulièrement incertain a été également évoquée.
Les participants ont réitéré l’importance de continuer à mettre en œuvre le suivi régulier des recommandations adoptées lors des réunions des ministres de la Zone Franc.
À l’issue des discussions de cette RMZF, les États de la Zone franc ont ainsi adopté des plans d’action et des calendriers détaillés par zone pour le renforcement de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
Ces plans d’action sont le fruit d’un rapport rédigé par la Banque Mondiale et co-signé par le GIABA (Groupe d’action intergouvernemental contre le blanchiment de capitaux en Afrique de l’Ouest) et le GABAC (Groupe d’Action contre le blanchiment d’Argent en Afrique Centrale GABAC). Ils font suite aux discussions qui se sont tenues en avril dernier à Brazzaville lors de la précédente RMZF et à Paris dans le cadre de la conférence « No money for terror ». Un premier point d’étape sera fait en avril à Niamey où se tiendra la prochaine RMZF.
Les rencontres de la Zone franc permettent aux ministres des Finances, gouverneurs des banques centrales et présidents des institutions régionales (UEMOA, CEMAC) de se retrouver et d’évoquer ensemble les sujets d’actualité économique et financière de la zone.

MaliwebEconomie
Le Ministre de l’Economie et des Finances Dr. Boubou CISSE a prit part à la Réunion des Ministres de la Zone Franc, en présence des présidents des institutions régionales (UEMOA, CEMAC) et des gouverneurs des banques centrales (BCEAO, BCEAC, BCC) le lundi 8 octobre à Paris. L’amélioration de la collecte...