Présidée par Makan Fily Dabo, Ségal du Ministère des Insfrastructures et de l’Equipement, la deuxième Réunion de l’année 2019 du Comité Technique Mixte du Programme Routier No8 (PR8) UEMOA/Côte D’ivoire/Mali se tient dans la capitale malienne depuis ce mardi 10 décembre 2019 et durera quatre jours.

Prenennt part les experts du Comité technique mixte du programme venus du Mali, de la Côte D’ivoire, les consultants de la commission UEMOA, et les partenaires techniques et financiers.
Tribune de rencontres, d’échanges et de partage d’experiences entre les experts du Comité technique mixte du projet de la zone UEMOA, la présente rencontre dite celle de Bamako, s’inscrit dans le cadre du suivi de l’état d’amenagement du corridor Bamako- Zantiebougou-Boundiali- San Pedro.
Cette deuxième réunion qui se tient à l’hôtel Radison Blu, vise à réfléchir sur l’achèvement de cette route Bamako -Zantiebougou-Boundiali- Boundiali – San Pedro longue de 1045 km.
Les aurateurs qui se sont succédés au piputre ont tour à tour mis l’accent sur l’importance de l’achèvement des travaux de ce corridor combien vital pour le développement des deux pays.
Au nom des autorités de la commune VI du district de Bamako, Alkassoum Maiga 2ème adjoint au maire s’est rejoui de la tenue d’une telle rencontre dans sa commune. l’achèvement des travaux de cette route Bamako Zantiebougou-Boundiali- San Pedro va bosster l’économie de nos pays à s’avoir le Mali et la Côte D’ivoire », a-t-il déclaré.
Selon lui, ce projet routier est un facteur d’intégration sous régionale. Il a remercié les partenaires techniques et financiers tels la BAD, l’Union Européenne et l’UEMOA pour leur accompagnement.
Pournle coordinateur (PR8) à la commission de l’UEMOA, Boubacar Sidiki Touré ce projet est très très important pour la relance économique des deux pays et pour le bonheur des deux peuples.
En prenant la parole au nom de la délégation ivoirienne, Bafa Koné a insisté sur l’importance et la pertinance de ce projet pour le Mali et la Côte D’Ivoire. « Cette rencontre dite celle de Bamako va permettre aux participants de se pencher sur plusieurs sujets notamment l’évaluation de l’état d’avancement du projet, la lutte contre les surcharges sur les routes,etc. Cet important corridor, une fois réalisé permettra notamment de relier Bamako au port de San Pedro sur une distance d’environ 1045km faisant ainsi du port de San Pedro, le port d’approvisionnement le plus proche de Bamako après celui de Conakry, ce qui augmentera bien les possibilites de diversifications » a-t-il souligné.
En procedant à l’ouverture des travaux, Makan Fily Dabo, Segal du Ministère des Infrastructures et de l’Equipement a exprimé toute l’importance qu’accorde les autorités du pays à l’achèvement de ce corridor Bamako Zantiebougou-Boundiali- San Pedro.
« Ce que represente le Sang pour le Corps est ce que représente la route pour le pays », a-t-il soutenu.
Il n’a pas aussi manqué de souligner qu’avec la réalisation de cette route finis les embourbements pendant la saison des pluies, finies les difficultés d’acheminement des produits agricoles des zones de productions vers les zones de consommation, finies les difficultés d’accès aux Centres de Santé et aux écoles, et fini le long temps de parcours.
Le Segal a évoqué quelques difficultes rencontrées qui ont malheureusement affecté le déroulement normal des travaux, mais qui sont aujourd’hui en passe d’être resolues et cela grâce au concours de chacun et de tous.
Mohamed Kanouté

Mali24

MaliwebEconomie
Présidée par Makan Fily Dabo, Ségal du Ministère des Insfrastructures et de l’Equipement, la deuxième Réunion de l’année 2019 du Comité Technique Mixte du Programme Routier No8 (PR8) UEMOA/Côte D’ivoire/Mali se tient dans la capitale malienne depuis ce mardi 10 décembre 2019 et durera quatre jours. Prenennt part les experts...