La direction nationale de la BCEAO et l’Association des professionnels des banques et établissements financiers (APBEF) ont tenu, vendredi denier, leur troisième réunion trimestrielle au titre de l’année 2018, au siège de la Banque centrale.

Cette traditionnelle rencontre a permis de faire  des échanges et des partages d’informations sur l’ensemble des préoccupations du système bancaire et financier. On y notait  la présence  du directeur national de la BCEAO pour le Mali Konzo Traoré et  de la présidente de l’APBEF, Mme Touré Coumba Sidibé.
Au terme de la rencontre, le directeur national de la Banque centrale, Konzo Traoré, et la présidente de l’APBEF, Mme Touré Coumba Sidibé, ont échangé avec la presse pour expliquer les questions examinées au cours de leur rencontre. Les sujets abordés portent, entre autres, sur les initiatives en cours  pour assurer le paiement des impôts par virement, la sectorisation de la clientèle au niveau des banques, les problèmes touchant  la profession.
Selon Konzo Traoré cette réunion  a permis de faire le point sur la situation au niveau des banques ainsi que leur environnement.  « Sur la sectorisation de la clientèle, nous avons noté des avancées. Mais, il y a quelques insuffisances qui méritent d’être corrigées », a-t-il souligné. Par ailleurs, il a particulièrement insisté sur la question de la communication  et   dégagé  des solutions communes aux problèmes qui touchent la profession.
La présidente de l’APBF a, de son côté, tenu à rappeler qu’au niveau du Mali, ces rencontres de concertation, d’échange et d’information sont très importantes. « Parce qu’elles  nous permettent d’anticiper sur de nombreuses initiatives et  de respect de la réglementation et d’échanger sur des questions d’actualité en vue de retenir des actions », a- t- elle précisé.
Au delà des questions évoquées par le directeur national de la Banque centrale, elle a attiré l’attention sur deux points essentiels : l’amélioration du système d’encaissement des fonds, lesquels sont liés au paiement des impôts, des droits de douane, des fonds à destination  du trésor  et  le respect du délai de paiement.  . « Nous avons échangé sur des décisions et initiatives à mettre en place pour assurer le  télépaiement et  éviter le retard  tel qu’on le connait aujourd’hui, que les fonds  viennent dans les délais requis  par les administrations », a-t-elle ajouté.

Mahamane Maïga

Lejecom

MaliwebEconomie
La direction nationale de la BCEAO et l’Association des professionnels des banques et établissements financiers (APBEF) ont tenu, vendredi denier, leur troisième réunion trimestrielle au titre de l’année 2018, au siège de la Banque centrale. Cette traditionnelle rencontre a permis de faire  des échanges et des partages d’informations sur l’ensemble...