Depuis un mois déjà, le président élu du Conseil national du patronat (Cnpm), Diadié dit Amadou Sankaré a rencontré les différents acteurs du secteur privé malien. Avec ses interlocuteurs, il échange sur leurs préoccupations, qu’il entend intégrer dans son plan de travail quinquennal.

A la tête d’une forte délégation du Cnpm, Diadié Sankaré rencontre du beau monde. Selon le patron des patrons, il s’agit d’échanger avec les différents acteurs du secteur privé sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés et recenser leurs doléances. Diadié Sankaré estime que son Plan de travail quinquennal doit refléter la volonté de l’ensemble des acteurs du secteur privé. Car, dit-il, c’est pour eux que lui et son bureau sont à la tête du Cnpm. En plus des regroupements professionnels, il a visité le Conseil patronal de la région de Koulikoro dans le but de toucher du doigt les difficultés auxquelles les membres dudit conseil sont confrontés dans l’exercice de leur mission. Ce, afin de pouvoir relever le niveau en terme de compétence, d’organisation, surtout institutionnelle.

Le Président Sankaré a souligné qu’il entend faire des conseils patronaux de région des véritables acteurs du développement économique et des interlocuteurs de l’exécutif économique régional. « Nous pensons que les conseils patronaux de région, comme l’indique leurs missions, sont les répondants du Cnpm au niveau régional.  Qu’ils soient des véritables instruments de plaidoyer qui puissent faire des propositions convaincantes auprès de l’exécutif régional. Et nous sommes prêts à leur donner les moyens qu’il faut pour que cela soit », a-t-il fait savoir.

Concernant les difficultés auxquelles le CPR de Koulikoro est confronté, Diadié indiquera qu’il s’agit déjà de comprendre, dans la perspective de trouver des solutions, pourquoi la région de Koulikoro, jadis le nœud industriel du pays, a aujourd’hui des industries non fonctionnelles.

Il a promis de se rendre, dans les jours à venir, à Kayes, Ségou et Mopti. « Nous avons déjà le programme établi pour les CPR et nous avons des idées que nous allons développer ensemble pour qu’encore une fois les CPR soient de véritables interlocuteurs de l’exécutif régional. Cela est très important », a-t-il indiqué.

Mariétou DOUCOURE

 Source: Azalaï Express

MaliwebEconomie
Depuis un mois déjà, le président élu du Conseil national du patronat (Cnpm), Diadié dit Amadou Sankaré a rencontré les différents acteurs du secteur privé malien. Avec ses interlocuteurs, il échange sur leurs préoccupations, qu’il entend intégrer dans son plan de travail quinquennal. A la tête d’une forte délégation du...