Comme une véritable entreprise citoyenne, Malitel a de  tout temps tenu la promesse des fleurs par un service de qualité offert à ses abonnés. Surtout à l’orée de grandes rencontres internationales, le réseau a encore  fait ses preuves, sans lésiner sur les moyens. Fidèle à sa vocation, le premier opérateur de la Téléphonie au Mali entend donner au Sommet Afrique-France que notre pays abritera du 13 au 14 janvier prochain, toutes ses lettres de noblesse par le renforcement de ses infrastructures sur tous les sites. A pied d’œuvre depuis des mois, les acteurs du réseau n’ont qu’un seul rêve : assurer une meilleure couverture médiatique pour garder de ce sommet tenu à Bamako un souvenir, tout à fait, mémorable.

malitel telecommunication reseau sotelma

Le sommet Afrique-France arrive à grands pas. Une vraie cours contre  la montre. Pour ce grand rendez- vous, la couverture médiatique constitue un sérieux défi. Ainsi du coté de l’opérateur historique de la téléphonie mobile au Mali, la Sotelma-Malitel qui n’est pas à sa première expérience après avoir couvert le sommet de 2005 se dit prêt à accueillir le sommet avec un service de meilleur qualité. « Nous avons renforcé la capacité de nos infrastructures sur tous les sites qui vont accueillir les hôtes du sommet », a-déclaré M. Sidibé.

C’est dans ce cadre que  le Ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications, Me Mountaga Tall a réuni le vendredi 6 janvier dernier, dans la salle de réunion de l’AGETIC, les responsables des services Sotelma Malitel, Orange-Mali, l’Agetic et l’ORTM pour s’assurer de la bonne mise en œuvre des dispositions prises en matière de communication.

« Il nous appartient donc à tout un chacun de veiller à ce que la tenue du sommet se fasse au mieux », a  dit le ministre Tall

Ainsi l’opérateur historique de la télécommunication du Mali se dit prêt à relever le défi. Pour avoir couvert le sommet en 2005, la Sotelma Malitel n’est pas un novice en la matière.

Selon son Secrétaire Général Sidi Mohamed Dembélé, des besoins spécifiques leur ont été exprimés. « Au niveau de l’ORTM où nous devrions installer une liaison entre l’aéroport et le site du sommet et du site du sommet à  la salle de  banquet à Koulouba. Cette liaison aussi est disponible et l’ORTM pourra dans de très bonne condition donner des images en haute définition de ce sommet », a-t-il assuré.

A lui de poursuivre que l’opérateur a été sollicité pour mettre en place une liaison pour permettre à la cellule d’accréditation au niveau du Palais des sports de pouvoir faire les accréditations. « Ensuite, nous avons apporté des connexions internet au niveau des villas et au niveau des hôtels  qui sont retenus et  renforcé la capacité de nos infrastructures sur tous les sites qui vont accueillir les hôtes du sommet », a-t-il ajouté.

De son côté le Directeur  Général de l’Agetic, M. Hamed Salif Camara expliquera que les gros moyens sont déjà déployés pour renforcer la capacité de maintenance de vidéo surveillance de la ville de Bamako. « Une équipe travaille 24 sur 24 pour aider les forces de sécurité à surveiller la ville. En outre, nous avons également renforcé nos capacités internet. Nous envisageons de donner internet gratuitement dans toute la zone du sommet, c’est-à-dire de l’aéroport jusqu’au site d’hébergement. L’internet sera en tout cas gratuit pendant la période du sommet et pourquoi pas au-delà ».

L’Office des Radio et Télévision du Mali (ORTM) est chargé d’assurer la couverture totale des activités du sommet.

Son Directeur général Sidiki N’Fa Konaté a indiqué que l’office a un cahier de charge. « C’est-à-dire que nous devons dans un premier temps assurer tous les directs, l’arrivée des chefs d’Etat à l’aéroport, l’arrivée des chefs d’Etat au CICB, nous devons faire en direct l’ouverture solennelle, nous devons faire en direct la conférence de presse. Autant au d’activités dont la diffusion en direct nous incombe en tant que télédiffuseur hôte. C’est nous qui faisons la captation entre les autres télévisions. Nous prenons les images nous les mettons à la disposition de tous les autres télévisions. Il y  aura des espaces où l’Ortm peut avoir accès et qui sont interdits aux autres télévisions parce que nous avons la priorité, nous avons l’exclusivité », a-t-il expliqué M. Konaté.

Avec ces différents points de vue, Me Tall s’est  dit suffisamment rassuré que la couverture audio-visuelle et la communication seront au rendez-vous.

Mountaga DIAKITE

 

Source:  L’Agora

MaliwebEconomie
Comme une véritable entreprise citoyenne, Malitel a de  tout temps tenu la promesse des fleurs par un service de qualité offert à ses abonnés. Surtout à l’orée de grandes rencontres internationales, le réseau a encore  fait ses preuves, sans lésiner sur les moyens. Fidèle à sa vocation, le premier...