Ingénieurs, Architectes, Entrepreneurs et Auteurs imaginent très souvent la ville de demain dans un environnement écologique, durable et ou la technologie occupe une place cruciale. Le chanteur sénégalo-américain Akon voit la sienne au Sénégal, son pays d’origine, sur une superficie de 2000 hectares, complètement innovante et adaptée aux réalités locales.

Akon City est loin d’être une utopie. La première partie de ce projet futuriste de 6 milliards de dollars doit voir le jour dans 3 ans, en 2023. La nouvelle ville imaginée par Akon sera à la fois verte, moderne et autonome. Elle est située à moins de 5 minutes du nouvel aéroport international du Sénégal, près de la côte et pas très loin de Dakar en voiture.

Elle aura la particularité de fonctionner à 100% à partir d’énergies renouvelables et avec sa propre économie, tout en valorisant les atouts du pays pour en faire une destination mondiale d’écotourisme.

La ville d’Akon sera composée de résidences, d’un hôpital, d’une école, d’un campus universitaire, d’un centre commercial, d’un commissariat, d’un complexe sportif, d’un stade, des parcs, d’une station de traitement de déchets et d’une centrale solaire.

En plus d’une urbanisation et d’une architecture totalement futuriste, la star mise sur une monnaie virtuelle, Akoin. C’est une crypto-monnaie créée par Akon lui-même, pour offrir une expérience unique en termes d’échanges financiers au sein de l’Akon City. Elle sera échangeable aussi bien avec la plupart des crypto-monnaies qu’avec les monnaies traditionnelles telles que le Franc CFA, le Dollar ou encore l’Euro.

Zena TRAORE-DIAKITE

Fondatrice & Directrice de Kennyce
Consulting & Formation

Source: L’Essor-Mali

MaliwebEconomie
Ingénieurs, Architectes, Entrepreneurs et Auteurs imaginent très souvent la ville de demain dans un environnement écologique, durable et ou la technologie occupe une place cruciale. Le chanteur sénégalo-américain Akon voit la sienne au Sénégal, son pays d’origine, sur une superficie de 2000 hectares, complètement innovante et adaptée aux réalités...