Le Mali affiche un taux de plus de 82% de mise en œuvre des réformes communautaires au titre de l’année 2019, a appris l’AMAP de source officielle.

L’annonce a été faite à la faveur de la 5e revue annuelle des Réformes, Politiques, Programmes et Projets communautaires de l’UEMOA, dont l’ouverture des travaux a été présidée mardi à Bamako par le Premier Ministre, Dr Boubou Cissé.

La Revue, qui a enregistré un taux de plus de 82 % de mise en œuvre des réformes communautaires au titre de l’année 2019, a évalué cent treize (113) réformes et 12 projets communautaires pour un montant de plus de 47 milliards de FCFA dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’environnement, l’énergie, et l’artisanat.

Ces réformes communautaires touchent la gouvernance économique et convergence où le Mali enregistre un taux de 73% contre 69% en 2018 ; le marché commun 84% contre 79% et les politiques sectorielles 89% contre 83% en 2018.

« Les progrès réalisés par le Mali dénotent notre attachement aux valeurs et principes de l’intégration régionale, particulièrement au principe de la liberté de circulation des personnes et le droit d’établissement des professions libérales au sein de l’espace UEMOA » a déclaré la ministre Déléguée chargé du Budget, Mme BARRY Aoua Sylla ,.

Le président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima,  a saisi l’occasion pour  préciser que  « malgré un contexte sécuritaire difficile et ses impacts dans la marche des activités de développement, le Mali, a enregistré un taux très satisfaisant de mise en œuvre des réformes communautaires, ce qui constitue un signal fort à ceux qui perturbent notre environnement ».

 KM

(AMAP)

MaliwebCoopérationEconomie
Le Mali affiche un taux de plus de 82% de mise en œuvre des réformes communautaires au titre de l’année 2019, a appris l’AMAP de source officielle. L’annonce a été faite à la faveur de la 5e revue annuelle des Réformes, Politiques, Programmes et Projets communautaires de l’UEMOA, dont l’ouverture...