Il s’agit d’une démarche longtemps annoncée et coincée dans les lourdes procédures mais que l’actuel ministre des Finances est déterminé à remettre au goût du jour.

 

De source bien introduite, Monsieur Sanou l’aurait d’ailleurs déjà expérimentée pour des sous-officiers et ne va plus tarder à l’étendre aux autres paliers de la hiérarchie militaire malienne et aux hommes des rangs. Ces derniers ont d’ailleurs reçu l’instruction, selon nos sources, de se doter d’un compte bancaire de référence y compris pour ceux qui se t’œuvrent au front.

C’est dire que la paie de l’ensemble des porteurs d’uniforme passera désormais par les banques pour plus de traçabilité et de visibilité sur la masse salariale de l’armée.

Finies donc les manipulations à tendance vénale des effectifs ainsi que les allocations fictives car, de source concordante, les premières expérimentations auront permis de mettre à nu trois milliers environ d’émargements indus qui n’ont que trop longtemps grevé le budget de l’armée et faussé les stratégies militaires.

Quoi qu’il en soit, le ministère des Finances vient de mettre un pied plus que gênant dans les plats pour qui sait le filon qu’en ont fait la hiérarchie militaire aux dépens du trésor public. Il faut espérer qu’elle n’en profitera pas pour organiser une contre-performance des troupes sur le théâtre ou parasiter le fonctionnement de l’armée dans son ensemble.

Source : Le Témoin

MaliwebEconomieSociété
Il s’agit d’une démarche longtemps annoncée et coincée dans les lourdes procédures mais que l’actuel ministre des Finances est déterminé à remettre au goût du jour.   De source bien introduite, Monsieur Sanou l’aurait d’ailleurs déjà expérimentée pour des sous-officiers et ne va plus tarder à l’étendre aux autres paliers de...