Sur les réseaux sociaux, le correspondant de Radio France Internationale (RFI) au Mali fait l’objet d’un acharnement à travers des vidéos montées de toutes pièces. Dans son émission du mercredi 19 janvier dernier, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras-Bath dénonce une campagne de manipulation pour nuire à notre confrère et compatriote Serge Daniel.

Dans nos précédentes parutions, nous évoquions une campagne de dénigrement contre le journaliste Serge Daniel. Correspondant de RFI au Mali, Serge Daniel gêne les soutiens de la Transition à cause de ses bonnes informations sur l’actualité malienne.

Ses informations, sont d’un professionnalisme incontesté et incontestable. Toute chose qui lui a valu une notoriété dans le paysage médiatique malien : «Il est le plus informé de tous les journalistes. Il est la source d’information des journalistes maliens »,  aiment dire certains compatriotes.

Serge Daniel est victime d’être le seul journaliste malien à être dans le secret de la crise diplomatique entre les autorités de la Transition du Mali et la Communauté Internationale. C’est lui qui informe le peuple malien et l’opinion internationale sur les rencontres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  depuis le début la Transition.

Justement, c’est à cause de ses informations sur les différentes rencontres de la CEDEAO qu’il est détesté par les partisans du régime actuel. Alors qu’il n’invente rien dans ses informations.

C’est dans cette logique qu’une vidéo montée de toutes pièces a circulé cette semaine sur les réseaux, vidéo dans laquelle les propos du journaliste sur la manifestation populaire du vendredi 14 janvier 2022 sont dénaturées. Dans la dite vidéo – montage sur le reportage de notre confrère sur cette manifestation, Serge Daniel tient des propos « petite foule» et «petits drapeaux maliens».

« Ses détracteurs ont fait croire à l’opinion que le journaliste a insulté le peuple malien et saboté la marche populaire du vendredi 14 janvier 2022. Ces personnes ont sciemment coupé le reste des propos du journaliste ».

Voici ce qu’il a réellement dit sur France 24: «La manifestation a commencé par une petite foule qui est arrivée sur la Place de l’Indépendance de Bamako avec de petits drapeaux maliens. Ensuite, c’était la grande prière du vendredi, où des milliers de personnes qui ont participé à cette prière dans le calme pour le Mali. Et après ce sont les discours politiques qu’on est en train d’écouter. Il y avait des milliers de personnes sur cette place-là. Et ce qu’il faut aussi dire, il y a un grand meeting à Bamako mais aussi à l’intérieur du pays ».

Serge Daniel s’est défendu dans une vidéo en qualifiant de «grande manipulation» à son encontre en lui faisant dire sur les réseaux sociaux ce qu’il n’a pas réellement dit.

Un autre soutien de taille s’est exprimé sur cet acharnement contre le correspondant de RFI.

Mohamed Yousouf Bathily, communément appelé Ras-Bath a dénoncé une campagne de manipulation contre Serge Daniel. En effet, dans sa célèbre émission «Grands dossiers» de ce mercredi 19 janvier 2022, Ras-Bath a dévoilé l’intoxication du reportage de Serge Daniel sur la manifestation du vendredi 14 janvier dernier.

Revenant sur la vidéo montée de toutes pièces et le reportage complet de la manifestation, le leader du Collectif pour le Développement de la République (CDR) a dévoilé la grande manipulation contre le correspondant de RFI au Mali. Ras-Bath a ensuite salué le professionnalisme, le patriotisme et le panafricanisme du journaliste Serge Daniel, qui, il faut le rappeler, est aussi de nationalité malienne.

DEMBA KONTE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebEditorialMalijetSociété
Sur les réseaux sociaux, le correspondant de Radio France Internationale (RFI) au Mali fait l’objet d’un acharnement à travers des vidéos montées de toutes pièces. Dans son émission du mercredi 19 janvier dernier, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras-Bath dénonce une campagne de manipulation pour nuire à notre confrère et...