Convoqué à la BIJ, T B Maiga a déclaré qu’il détenait encore les clés d’accès au compte Twitter présidentiel et que par inadvertance le fameux tweet s’est retrouvé là ou il ne fallait pas. Même un illettré sait que si tu chasses quelqu’un de chez toi, la première des choses à faire est de récupérer la clef, mieux on change même de serrure.

D’après nos information,  N’deye Sissoko, chargé de Mission chargé actuellement du compte Twitter a démenti cette information sous prétexte  qu’ils ont changé le code et les clés d’accès du compte dès le départ de Tiegoun Boubeye Maiga. Ce qui fera passer notre confrère Maiga pour un hacker de top niveau. D’ailleurs,  Tiegoun séjourne depuis le jeudi 9 janvier dernier à la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

Quant à N’DEYE Sissoko et Adam Thiam, ils doivent être sanctionnés aussi pour négligence et amateurisme dans la gestion d’un compte étatique.

Les services de communication de la présidence veulent se sauver en enfonçant Tiegoun d’avantage. Ils  savent que T B M a mis une distance entre ses confrères et lui avec sa gestion laxiste et partisane de la communication présidentielle. Il se peut qu’il y ait piratage et une volonté de sabotage. Monsieur Maiga reste malgré tout un journaliste et le sentiment confraternel exige qu’on se manifeste pour lui. Il a juste utilisé un canon de communication qui ne lui appartient pas et il dit que c’est par erreur. Lire la suite sur aumali….

 

Albadia Dicko

Source Kaloum Info

MaliwebEditorialPolitique
Convoqué à la BIJ, T B Maiga a déclaré qu’il détenait encore les clés d’accès au compte Twitter présidentiel et que par inadvertance le fameux tweet s’est retrouvé là ou il ne fallait pas. Même un illettré sait que si tu chasses quelqu’un de chez toi, la première des...