Chérif Ousmane Madani Haïdara, guide spirituel d’Ançardine, vice président du Haut conseil islamique du Mali. Il intervenait lors des assises de la coalition pour le Mali sur les régions occupées.
« En principe les chefs religieux ne doivent pas se mêler de la politique », d’après le prêcheur, ce qui se passe au nord n’est qu’une partie de la charia. L’islam existe au Mali depuis plusieurs années. ‘’Le Prophète Mohamed (PSL) n’a jamais forcé quelqu’un à rentrer dans la religion musulmane, il a procédé par la sensibilisation’’. L’islam c’est la foi, la conviction, il ajoutera que la source du problème au nord du Mali se trouve à Bamako.
Mahamane Traoré, élu de Diré « Une chose est sûre, il n’y’aura pas d’élection au Mali sans le nord »
‘’Nous sommes occupés par nous-mêmes car les vraies rebelles sont minoritaires. Ils ont recruté nos enfants qui nous occupent aujourd’hui à Diré, Rarhouss et dans d’autres localités. Il faut à tout pris soustraire nos enfants dans ces groupes armés. Et une chose est sûre, il n’y’aura pas d’élection au Mali sans le nord, comme le pense certains’’.
Kassim Traoré

SourceMalijet

MaliwebBiographieEditorialReligionSociété
Chérif Ousmane Madani Haïdara, guide spirituel d’Ançardine, vice président du Haut conseil islamique du Mali. Il intervenait lors des assises de la coalition pour le Mali sur les régions occupées. « En principe les chefs religieux ne doivent pas se mêler de la politique », d’après le prêcheur, ce qui...