Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) de retour d’Accra où il a pris part au mini-sommet de la CEDEAO, a fait le point de sa rencontre avec les chefs d’état. Son porte-parole, le Colonel-Major, Ismaël Wagué, face à la presse, annonçait que le CNSP a entamé la mise en place du Collège chargé du choix du Président et du Premier ministre de la Transition. Les membres de ce collège tiendront une première rencontre de prise de contact avec le CNSP au QG de la junte à Kati aujourd’hui, vendredi 18 septembre 2020.

 

Il n’y a plus de temps à perdre pour le CNSP (Comité National pour le Salut du Peuple). C’est le constat qui se dégage au regard des informations dont la rédaction du Nouvel Horizon a eu connaissance depuis le jeudi matin, d’une source crédible qui a requis l’anonymat. De ces informations, l’on peut affirmer que les choses sont allées vite et même très vite en ce qui concerne la mise en place du collège chargé du choix des personnalités de la Transition.

En effet, l’on en sait un peu plus sur les membres du Collège qui auront la lourde responsabilité de choisir le Président et le Premier ministre qui vont diriger la Transition. Vingt-quatre heures après l’annonce, le Colonel Assimi Goïta et ses amis ne veulent plus jouer à la traine face à l’embargo qui pèse sur le Mali. Mais surtout l’ultimatum donné par les Présidents de la CEDEAO nécessite de passer à la vitesse supérieure. Selon nos recoupements, le collège qui devra se charger du choix des personnalités qui auront la lourde responsabilité de conduire notre pays, est composé de personnalités religieuses, politiques, militaires et de la société civile.

La Charte de la Transition issue des trois jours de concertations nationales entre Maliens semait un doute sur la transparence dans le choix de ces personnalités. Il semble désormais dissipé avec les noms de certaines figures emblématiques. Dans ce Collège, comme la grande majorité des Maliens l’aurait souhaité et même manifesté, le nom de l’autorité morale du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) et Parrain de la CMAS, l’Imam Mahmoud Dicko. La liste des religieux qui feront partis de ce collège est complétée par le Cardinal Jean Zerbo et le Révérend Dr. Nouh Ag Infa Yattara. Les représentants du M5-RFP, la société civile, la majorité défunte et les militaires sont fortement pressentis pour siéger au sein de ce Collège. La Charte (…)

KADOASSO I.

NOUVEL HORIZON

MaliwebEditorialSociété
Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) de retour d’Accra où il a pris part au mini-sommet de la CEDEAO, a fait le point de sa rencontre avec les chefs d’état. Son porte-parole, le Colonel-Major, Ismaël Wagué, face à la presse, annonçait que le CNSP a entamé...