Pour une fois, les éternels médiateurs sociaux n’auront pas raison de la justice. Et le président du Haut conseil islamique l’a appris à ses dépens quand il a tenté le week-end dernier d’intercéder auprès du président de la République en faveur des individus arrêtés suite à l’assassinat du commissaire de Niono. IBK a sèchement dit à Chérif Ousmane Madani Haïdara qu’il n’est pas question pour lui d’intervenir dans n’importe quel dossier judiciaire.

Un message envoyé également et surtout aux individus impliqués dans les affaires de détournement de deniers à propos desquelles beaucoup de gens tentent de lui mettre la pression. S’agit-il réellement de la fin des intrusions politiques dans les affaires judiciaires ? Tel est du moins le souhait de l’écrasante majorité des Maliens et l’engagement ferme du ministre Malick Coulibaly de redorer le blason de la justice ou de démissionner au bout de trois mois…Lire la suite sur Aumali

DAK

Source: L’Indicateur du Renouveau

MaliwebEditorialPolitique
Pour une fois, les éternels médiateurs sociaux n’auront pas raison de la justice. Et le président du Haut conseil islamique l’a appris à ses dépens quand il a tenté le week-end dernier d’intercéder auprès du président de la République en faveur des individus arrêtés suite à l’assassinat du commissaire...