Une nouvelle dynamique dans le dialogue politique. Le chef de l’Etat est engagé dans un dialogue politique tous azimuts. Depuis Ouagadougou, IBK a laissé entendre sa volonté de renouer le fil du dialogue avec l’ensemble des acteurs politiques. “Je vais rencontrer tous mes frères des partis politiques de l’opposition pour ensemble reconstruire ce pays béni”, a-t-il expliqué. Une démarche qui fait suite à sa rencontre avec le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. A travers ces concertations, le locataire de Koulouba étend sa main tendue à d’autres hommes politiques.

 

 

Les rencontres avec Amadou Thiam de l’ADP/Maliba, Me Mohamed Ali Bathily et bientôt Modibo Sidibé, Soumana Sako entrent dans le cadre de la décrispation. Le chef de l’Etat n’est pas le seul à s’engager dans des concertations, Modibo Sidibé et Soumaïla Cissé ne sont pas en reste. Quel est le but recherché par ces hommes politiques ? Pour beaucoup, de telles concertations ouvrent une nouvelle ère dans le milieu politique. Visent-ils les mêmes objectifs ? Une évidence : les réformes en vue, la situation sécuritaire dans le pays exigent le minimum de consensus de la classe politique.

DAK

L’Indicateur du Renouveau

MaliwebEditorialadp/maliba,Amadou Thiam
Une nouvelle dynamique dans le dialogue politique. Le chef de l’Etat est engagé dans un dialogue politique tous azimuts. Depuis Ouagadougou, IBK a laissé entendre sa volonté de renouer le fil du dialogue avec l’ensemble des acteurs politiques. “Je vais rencontrer tous mes frères des partis politiques de l’opposition...