Pour sa première sortie médiatique, l’ancien président de la transition et surtout Haut représentant du chef de l’Etat pour le Centre a lancé un véritable pavé dans la mare. Dioncounda Traoré a révélé avoir initié des pourparlers avec les jihadistes, notamment Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa. Ce qui confirme d’autres informations sur les contacts avec les deux leaders jihadistes.

L’initiative du président Traoré rencontre l’adhésion des Maliens qui avaient déjà réclamé lors de la Conférence d’entente nationale en 2017 et le Dialogue national inclusif de 2019 des négociations avec les organisations islamistes dirigées par des Maliens.

Hier dans l’après-midi, la réaction du gouvernement par la voix du ministre des Affaires étrangères , est tombée et indique que les propos de Dioncounda n’engagent que sa propre personne. Ce qui sonne comme un cinglant désaveu pour l’ancien Président.

DAK

Source: l’indicateur du renouveau

MaliwebEditorial
Pour sa première sortie médiatique, l’ancien président de la transition et surtout Haut représentant du chef de l’Etat pour le Centre a lancé un véritable pavé dans la mare. Dioncounda Traoré a révélé avoir initié des pourparlers avec les jihadistes, notamment Iyad Ag Ghali et Amadou Kouffa. Ce qui...