El hadj Mamadou Tiémoko Kamité est l’une des figures emblématiques actuelles de la promotion de l’islam au Mali. Imam de la mosquée de Baco Djicoroni Hèrèmakono, il est de ceux qui, en leur manière, travaillent jour et nuit à contribuer à la sortie de crise au Mali. Il profitera de son prêche d’Arafat (le grand jour du pèlerinage) pour parler aux pèlerins à qui il avait demandé l’année dernière des bénédictions, des progrès enregistrés dans la résolution de la crise sociopolitique de son pays, et démontrer que l’intervention militaire contre les agresseurs n’était pas une guerre contre l’islam.mecque peleriange hamdallaye bamako mali tam voyage

L’agression du Mali par des groupes terroristes se réclamant de l’islam n’a pas laissé indifférent la communauté musulmane malienne. Si des leaders religieux se sont contentés de critiques des bouts de lèvre,  les actes odieux commis par ces pseudo-musulmans, d’autres se sont donné la mission d’éradiquer de la planète ces assassins qui se servent de la religion du prophète Mohamed (PSL) pour leurs intérêts sordides. El hadji Mamadou Tiémoko Kamité qui fait partie de ces imams conscients de leur rôle de guide, profitera du pèlerinage de cette année à La Mecque pour dire au monde entier que le Mali n’est pas un état voyou. Notre érudit profitera de la station d’Arafat (grand jour du hadj) pour redorer le blason de notre pays, accusé dans certains pays du golf d’avoir mené une guerre contre l’islam à travers l’intervention de la France et d’autres pays alliés.

 

L’imam Kamité profitera d’une large tribune qu’est la station d’Arafat pour saluer aussi l’ensemble de la communauté musulmane pour des bénédictions faites pour le Mali l’année dernière et aussi pour expliquer le plus largement possible avec des passages coraniques à l’appui la réalité de la guerre au Mali. L’imam de la mosquée de Baco Djicoroni Hèrèmakono portera son message en arabe et en langue nationale Bambara et sera retransmis en direct sur des radios privées de la place ainsi que des médias étrangers. Mamadou Tiémoko Kamité qui participe au pèlerinage depuis plusieurs décennies fera également des plaidoyers auprès de ses homologues étrangers sur place pour ne plus considérer le Mali comme un ennemi de l’islam.

 

Hustaz Kamité dira au monde entier une étude comparative de l’islam au Mali de sa pénétration au Mali au 1er siècle à nos jours. A ce propos, il rappelle que l’islam est entré au Mali au début du deuxième cinquantenaire de l’islam période à laquelle il y avait déjà 12 mosquées au Mali.

S’agissant de l’intervention militaire française pour repousser les terroristes, M Kamité entend rappeler au monde que cela n’a rien de scandaleux en islam. Pour lui, l’exemple du Mali est un énième du genre dans l’humanité.  « Notre religion a l’habitude d’être attaquée quelques fois, et elle a retrouvé son intégrité grâce au soutien extérieur. L’exemple du Mali n’est pas un grand premier », rappelle-t-il en soulignant que le Prophète Mohamed a travaillé avec des non-musulmans. « Rien ne devra nous empêcher nous, ses fidèles de travailler avec ceux qui ne sont pas de notre religion. L’islam est une religion d’ouverture, de paix et de tolérance. Les musulmans peuvent travailler avec d’autres religions sans pourtant dénier les principes fondamentaux de l’islam », enseigne M Kamité dont le parcours universitaire justifie largement ses ambitions pour le Mali.

 

D’où vient l’imam Mamadou Tiémoko Kamité ?

En effet, titulaire de plusieurs diplômes dont un diplôme d’études approfondies (DEA) en Droit et Législation islamique à la prestigieuse université d’Al Azhar du Caire, Mamadou Tiémoko Kamité fait sans nul doute du gotha des imminences de l’islam au Mali. Partisan d’un islam de tolérance, Kamité est un polyglotte qui parle couramment français et sait l’écrire aussi. Pétri de foi, ce Sarakolé de Dougouba (Dioro cercle de Niono) a fait de l’apprentissage de l’islam la priorité de ses priorités. C’est pourquoi, à l’âge adulte il a tout abandonné pour se consacrer à l’approfondissement de ses connaissances religieuses.

 

El hadj Kamité est l’auteur de plusieurs publications comme la possession en islam ; Croiser ses bras ou pas dans la prière ; le Rôle de Bilal dans la vie l’islam. Il prépare un quatrième livre intitulé le Code de conduite d’un prêcheur en islam.

 

Mamadou Tiémoko Kamaité fait fonction de traducteur dans deux mosquées : Baco Djicoroni (village) et Baco Djicoroni Hèrèmakono. Il fait également l’invité des plateaux de plusieurs radios privées et de l’ORTM (télévision et Chaine 2 et chaine nationale). Kamité a tenu des conférences sur les doctrines comparées, l’histoire des législations islamiques, etc.

 

Markatié Daou

Source: L’Indicateur du Renouveau

MaliwebEditorial
El hadj Mamadou Tiémoko Kamité est l’une des figures emblématiques actuelles de la promotion de l’islam au Mali. Imam de la mosquée de Baco Djicoroni Hèrèmakono, il est de ceux qui, en leur manière, travaillent jour et nuit à contribuer à la sortie de crise au Mali. Il profitera...