Le Président du Haut Conseil Islamique du Mali n’a pas pu tenir une prêche à Abidjan faute d’autorisation des autorités. Ousmane Madani Haidara est revenu le 20 février sur Chérifla TV sur les raisons de cette annulation.

C’est depuis Bouaké que le Guide d’Ançar Dine international a été informé de la nouvelle. « L’ambassadeur du Mali nous a appelé pour nous expliquer que la foule que va drainer la prêche du Maouloud est conséquente. », indique le leader religieux.

Relayant une décision des autorités ivoiriennes, la représentation malienne en Côte d’ivoire a ainsi demandé de surseoir à l’événement pour des raisons de sécurité.

Cela, « juste le temps que règne un meilleur climat de sécurité », précise-t-il. Haidara affirme avoir ensuite réuni ses fidèles de la Côte d’ivoire pour leur demander d’annuler pour le moment car « l’autorité doit être respectée ».

Les organisateurs ont accédé à la requête de leur guide cependant, ils tenaient à ce qu’il se rende au moins à Abidjan. « Je leur ai alors suggéré de me laisser rentrer directement au Mali pour régler les affaires pendantes ». Chose qu’ils sont également accepté, « même si ça leur a été difficile ».

La prêche devait se tenir au palais des sports de Treichville les 22 et 23 février sur le thème « l’islam, paix et développement ». Si le principal Conférencier a été informé par l’Ambassadeur du Mali en Côte d’ivoire de la décision non favorable des autorités locales, les organisateurs avaient été notifiés dans une lettre datant du 17 février.

Dans la correspondance, le ministère ivoirien de l’administration du territoire et de la décentralisation invitait le Secrétaire exécutif national d’Ançar Dine Côte d’ivoire « à surseoir à cette manifestation en raison des impératifs de sécurité qui prévalent, en ce moment, dans la sous-région ».

Malivox

MaliwebEditorialSociété
Le Président du Haut Conseil Islamique du Mali n’a pas pu tenir une prêche à Abidjan faute d’autorisation des autorités. Ousmane Madani Haidara est revenu le 20 février sur Chérifla TV sur les raisons de cette annulation. C’est depuis Bouaké que le Guide d’Ançar Dine international a été informé de...