Après la chute du régime d’IBK, le M5-RFP, acteur majeur de cette victoire, se prépare pour la transition. Composé de plusieurs mouvements, associations et politiques, sa perspicacité est mise à rude œuvre après la mission initiale qu’il s’était assignée : la démission d’IBK et son régime. Pour le Mali nouveau, les acteurs n’ont pas la même vision des choses.

Au regard de cette divergence qui présage la mort certaine du mouvement dans le futur, un regroupement semble se détacher du lot compte de tenu de certaines de ses activités. En marge des actions du M5 RFP, l’EMK procède à la structuration de son organisation. Aile dure de la lutte pour le départ d’IBK, le mouvement se prépare pour le futur. Cela se voit, à travers l’installation de ses cellules via la capitale, l’intérieur du Malien et hors du pays. Ensuite, il a procédé à la mise en place de la coordination nationale de la jeunesse.

Chapeauté par le cinéaste, Cheick Oumar Sissoko, le mouvement compte pas mal de cadres tapis dans l’ombre et qui ont pour vocation faire table rase de tout au Mali et partir sur de nouvelles bases.

A constater de près, c’est le seul regroupement du M5 RFP qui au-delà   de la grande famille s’occupe vigoureusement de son propre entretien pour de futures batailles qui seront plus rudes que le départ d’IBK car il s’agira d’une refondation totale qui risquera d’emporter beaucoup de figures, politico-religieuses et des associations qui ont fait de la politique leur seul métier et du Mali une vache laitière à traire pour leur seul profit.

La Rédaction

 

Source: Faso Mali

MaliwebEditorialPolitique
Après la chute du régime d’IBK, le M5-RFP, acteur majeur de cette victoire, se prépare pour la transition. Composé de plusieurs mouvements, associations et politiques, sa perspicacité est mise à rude œuvre après la mission initiale qu’il s’était assignée : la démission d’IBK et son régime. Pour le Mali nouveau,...