Le M5RFP a mis en exécution la reprise de ses actions de désobéissance civile après la trêve de Tabaski. La timide entrée en matière du 3 août a été suivie par une intensification ce mardi.

 

Plusieurs services publics de la capitale malienne ont été fermés ce 4 août par les jeunes militants du mouvement. En cortège sur plusieurs motos, ils passent progressivement dans les établissements publics pour arrêter les activités. La mobilisation est effective ce mardi dans les six communes de Bamako et le cercle de Kati.

Contrairement à la méthode employée avant la trêve, les routes sont relativement épargnées par les jeunes. Au cours des deux derniers jours, quasiment seuls les services publics ont été visés.

Cela résulte d’une nouvelle stratégie adoptée par le M5RFP, affirment ses responsables. Les jeunes du mouvement assurent préserver la liberté de circuler des populations pour « ne pas leur causer plus de tort que celui déjà infligé par le régime d’IBK ».

A ce stade, aucune altercation entre les protestataires et les forces de l’ordre n’est à signaler pour ce 4 août, malgré l’arrivée de la police à certains endroits visés par les actions de désobéissance civile.

Malivox

MaliwebEditorialSociété
Le M5RFP a mis en exécution la reprise de ses actions de désobéissance civile après la trêve de Tabaski. La timide entrée en matière du 3 août a été suivie par une intensification ce mardi.   Plusieurs services publics de la capitale malienne ont été fermés ce 4 août par les...