1 – La mauvaise gouvernance avec son corollaire de pillage des ressources de L’Etat affectant sérieusement l’armée Malienne.

2 – Le détournement des 1230 milliards de la loi d’orientation et de programmation militaire et la disparition des fonds alloués aux FAMa par L’UE par manque de traçabilité.

3 – Le cantonnement des FAMa pour donner champ libre aux groupes terroristes.

4 – Le sous traitement de la sécurité du MALI.

5 – La signature suicidaire de l’accord de défense militaire entre la France et le Mali.

6 – Le président de la république a plus de considération pour les morts français que ceux du MALI pour dire les corps de nos militaires décédés sur les théâtres d’opérations ne sont pas inhumés avec tous les honneurs

7 – La nomination des généraux et des hauts gradés à postes politiques cautionnant leur absence sur les théâtres d’opérations.

8 – La politisation de l’armée Malienne à des degrés jamais égalés .

9 – L’incapacité d’établir la confiance entre les hauts gradés et les hommes de rang.

10 – L’aggravation de la crise de Kidal à Mopti, segou et Tombouctou.

11 – Le manque de stratégie sécuritaire en plus d’une diplomatie incompétente.

Dr. Aboubacar Sidick Fomba, président du parti ADEPM

malivox

MaliwebEditorialPolitique
1 – La mauvaise gouvernance avec son corollaire de pillage des ressources de L’Etat affectant sérieusement l’armée Malienne. 2 – Le détournement des 1230 milliards de la loi d’orientation et de programmation militaire et la disparition des fonds alloués aux FAMa par L’UE par manque de traçabilité. 3 – Le cantonnement...