Le président de la Transition a décrété, ce samedi 4 décembre, un deuil national de trois jours, à compter du dimanche 5 décembre, sur toute l’étendue du territoire national en hommage aux victimes de l’attaque terroriste perpétrée entre les localités de Songho et Bandiagara.

 

« Les drapeaux sont mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant la durée du deuil », note le décret signé du chef de l’État.

 

Au moins 30 personnes ont été tuées, vendredi, au cours d’une attaque terroriste contre un bus de transport entre les localités de Songho et Bandiagara, dans la région de Mopti. L’information a été révélée au cours de la journée du vendredi par plusieurs sources locales.

 

M. TOURÉ

Source : L’ESSOR

MaliwebEditorialSociété
Le président de la Transition a décrété, ce samedi 4 décembre, un deuil national de trois jours, à compter du dimanche 5 décembre, sur toute l'étendue du territoire national en hommage aux victimes de l'attaque terroriste perpétrée entre les localités de Songho et Bandiagara.   « Les drapeaux sont mis en...