Depuis la rentrée parlementaire, le parti Mouvement Pour le Mali de l’honorable Hadi Niangadou rafle la mise. À telle enseigne que le rêve d’avoir Karim Kéita prend forme !

Actuellement 2ème vice-président du Parlement, Hadi Niangadou a le vent en poupe. Opérateur économique de la vieille école, il sait convaincre afin de préserver ses intérêts.

La preuve avec les élus communaux et cadres de partis qui ont rejoint le Mouvement Pour le Mali (MPM). Beaucoup ont eu des motos et moyens à même de promouvoir les idéaux du parti qui a été créé en avril 2018.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 23 OCTOBRE 2019

Par BAMOÏSA

Source: nouvelhorizonmali

MaliwebEditorialPolitique
Depuis la rentrée parlementaire, le parti Mouvement Pour le Mali de l’honorable Hadi Niangadou rafle la mise. À telle enseigne que le rêve d’avoir Karim Kéita prend forme ! Actuellement 2ème vice-président du Parlement, Hadi Niangadou a le vent en poupe. Opérateur économique de la vieille école, il sait convaincre...