Ils sont plus de 1400 prisonniers à avoir bénéficié d’une grâce présidentielle. Ce geste du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta intervient à un moment où notre pays entregistre une cinquantaine de cas testés positifs au Covid-19 dont cinq décès et douze déjà guéris par nos médecins.
Le but est de désengorger nos prisons afin de lutter plus efficacement contre la propagation du Covid-19 dans le milieu carcéral en particulier et dans notre pays en général.
Selon des sources proches du ministère de la Justice, les crimes concernés sont entre autres les cas d’escroquerie et d’abus de confiance. La même source précise que l’application de cette mesure de grace se déroule en trois phases: la 1ère et la seconde se sont respectivement exécutées les 10 et 31 mars dernier.
La troisième vague de libération dont le nombre n’est encore rendu public est en cours d’examen par la commission ad-hoc créée à cet effet.
Aboubacar Traoré
MaliwebEditorialMali actuMalijetPolitique
Ils sont plus de 1400 prisonniers à avoir bénéficié d’une grâce présidentielle. Ce geste du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta intervient à un moment où notre pays entregistre une cinquantaine de cas testés positifs au Covid-19 dont cinq décès et douze déjà guéris par nos médecins. Le but...