Le président par intérim du Conseil Supérieur de la Diaspora Monsieur Moussa Diakité a organisé une conférence de presse ce Mardi 12 novembre 2019 à la maison de la presse de Bamako afin d’expliquer aux journalistes le problème qui existe entre Mohamed Cherif et lui.

« Ma famille et moi ont fait l’objet d’une menace grave de la part de Mohamed Cherif Haidara président auto-proclamé du CSDM Mali. » a-t-il déclaré Moussa Diakité.

Selon lui, Mohamed Cherif Haidara aurait confirmé devant la presse, qu’il s’est déplacé dans sa famille en son absence afin de filmer son domicile et publier sur les réseaux sociaux. Pour lui, monsieur Haidara n’a pas publié la partie où il a menacé sa fille qui était seule ce jour à la maison.

Dans son intervention, il a mentionné que, Monsieur Haidara essaie de déplacer le problème sous prétexte que, je suis exclu du CSDM comme si c’était son entreprise.    Aussi, il a été prouvé que Mohamed Cherif Haidara n’a effectué aucun projet, ni assisté aucun malien de l’extérieur résident en Guinée pendant les 5 ans d’intérim, déclare-t-il.

C’est ainsi que les membres du CSDM Belgique, Europe, Suisse, France, tout le monde demande son départ avant janvier 2020.

Selon Diakiité, il est nécessaire de signaler que Baïdy Dramé aussi a été une fois menacé à mort de la part de Mohamed Cherif Haidara et maintenant c’est le tour de Monsieur Moussa Diakite qui exerce le poste de président du CSDM.

Dès lors les questionnements méritent d’être posées : pourquoi cette violation à Domicile ?

Pourquoi Mohamed Cherif Haidara menace t’il les responsables du CSDM ?

A qui la faute entre ces deux?

Diaka Sanogo stagiaire Malijet.com 

SourceMalijet

MaliwebEditorialSociété
Le président par intérim du Conseil Supérieur de la Diaspora Monsieur Moussa Diakité a organisé une conférence de presse ce Mardi 12 novembre 2019 à la maison de la presse de Bamako afin d’expliquer aux journalistes le problème qui existe entre Mohamed Cherif et lui. « Ma famille et moi ont...