Un cadre d’échange sur la réforme constitutionnelle a eu lieu ce mardi à Bamako. C’est une initiative du Haut conseil des collectivités. Selon des participants, il y a des dispositions de cette constitution qui sont devenues « obsolètes ». C’est l’avis du juriste Dr Allaye Niangaly. L’universitaire affirme qu’il faut aller vers une « quatrième république » en prenant en compte les réalités de la société malienne.

 

Source: studiotamani

MaliwebEditorialPolitique
Un cadre d'échange sur la réforme constitutionnelle a eu lieu ce mardi à Bamako. C’est une initiative du Haut conseil des collectivités. Selon des participants, il y a des dispositions de cette constitution qui sont devenues « obsolètes ». C’est l’avis du juriste Dr Allaye Niangaly. L'universitaire affirme qu’il faut aller vers une...