Le salaire des enseignants est bloqué depuis maintenant deux mois par le gouvernement en violation flagrante de la loi. Suite à cette illégalité, les femmes enseignantes du Mali ont ainsi décidé d’organiser, hier jeudi 09 avril   un sit-in devant la primature, en vue de manifester leur mécontentement. Un sit-in annulé car les forces de l’ordre ont été mobilisées pour l’empêcher.

 

Il s’agissait pour les femmes enseignantes à travers ce sit-in devant la primature de manifester leur mécontentement suite au blocage abusif de leur salaire. Un sit-in qui malheureusement, a été avorté par les forces de l’ordre de notre pays.

Dans son intervention, M. Adama Fomba, porte-parole des syndicats des Enseignants a rappelé que le blocage de salaire des enseignant fait suite à un mouvement de grève par les enseignants depuis un certain temps qui a paralysé l’école malienne :

« Cette grève nous a été imposée par le gouvernement malien qui refuse d’appliquer l’une ses lois promulguées par Président de la République »,

M. Adama Fomba

a-t-il regretté.

« C’est pourquoi, dira le porte-parole des enseignants, les femmes enseignantes ont décidé d’organiser ce sit-in afin de dénoncer ce comportement méprisant du gouvernement à l’endroit des enseignants.  Ces actions que le gouvernement malien amorce contre les enseignants, ne sont ni conformes aux textes ni conformes à la loi »,

M. Adama Fomba

dénonce-t-il.

Selon M. Fomba, le gouvernement n’a aucun motif pour bloquer le salaire des enseignants pendant deux (02) mois.

« Aucun enseignant, martèle-t-il, n’est contre des retenues pour fait de grève mais, s’indigne-t-il, faites vos retenues et donnez le reste de salaire aux enseignants !» (…)

M. Adama Fomba

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 10 AVRIL 2020

Abdoul Karim SANOGO

NOUVEL HORIZON

MaliwebEditorialEducation
Le salaire des enseignants est bloqué depuis maintenant deux mois par le gouvernement en violation flagrante de la loi. Suite à cette illégalité, les femmes enseignantes du Mali ont ainsi décidé d’organiser, hier jeudi 09 avril   un sit-in devant la primature, en vue de manifester leur mécontentement. Un sit-in...