D’après le doyen Doucouré, le Grand vestibule des Kané est un site qui remonte à plusieurs générations. C’était pour les anciens le symbole du rassemblement et de l’unité, c’était le vestibule du chef de canton. Entre temps, l’arrondissement a remplacé le canton et la commune est venue après. La restauration du Grand vestibule devenait nécessaire. C’est pourquoi, une mobilisation générale, pas seulement des Kané, peut être constatée.

Dans la   localité,  il y a des liens de mariage entre tout le monde. Vous ne pouvez pas trouver  deux personnes dans notre  localité  qui n’ont  pas deux ou trois liens de parenté entre elles. Ces  liens symbolisent le rassemblement. C’est pourquoi tout le monde est heureux comme nous autres de participer aujourd’hui à l’inauguration du « Kanéla Bulonba ». Même certains de nos papas n’ont pas vu la construction de l’ancien vestibule. Ceux qui l’ont vu ne sont plus de ce monde. C’est dire qu’il n’est pas donné à tout le monde de  voir deux fois une telle inauguration, c’est vraiment un symbole. Kénenkoun, c’est le brassage entre plusieurs patronymes, c’est déjà un fort symbole. Quand on suit le chemin des ancêtres, il n’y a pas de problème, il n’y aura que la cohésion et  l’entente.

Source: lechallenger

MaliwebEditorial
D’après le doyen Doucouré, le Grand vestibule des Kané est un site qui remonte à plusieurs générations. C’était pour les anciens le symbole du rassemblement et de l’unité, c’était le vestibule du chef de canton. Entre temps, l’arrondissement a remplacé le canton et la commune est venue après. La...