Le nouveau code de la famille qui prévoit une égalité de traitement entre hommes et femmes en matière de succession n’est pas encore adopté. Et de nombreuses femmes subissent une injustice, déplorent des organisations féminines. Celles-ci déplorent que les veuves soient même considérées comme un bien du défunt dans certains cas. Pour éviter ces discriminations, certains observateurs recommandent aux époux d’établir un testament.

 

Source: studiotamani

MaliwebEditorialSociété
Le nouveau code de la famille qui prévoit une égalité de traitement entre hommes et femmes en matière de succession n’est pas encore adopté. Et de nombreuses femmes subissent une injustice, déplorent des organisations féminines. Celles-ci déplorent que les veuves soient même considérées comme un bien du défunt dans...