Ils sont 400 détenus, dont le prêcheur Bandiougou Doumbia, à bénéficier ce 19 mai de la grâce d’IBK. D’après la Présidence de la République du Mali, cette décision rentre dans le cadre des mesures présidentielles en cette période de pandémie du Coronavirus.

Le prêcheur Bandiougou Doumbia avait été condamné le 9 mars par le tribunal de la commune 6 de Bamako à deux ans de prison ferme pour des propos qu’il a tenus au mois de février dernier.

Quatre chefs d’accusation pesaient contre le prévenu. Le tribunal l’a reconnu coupable de tous les faits qui lui étaient reprochés.

Il s’agit de la propagation de nouvelles portant atteinte à l’unité et au crédit de l’Etat, l’offense au Chef de l’Etat, menace contre ce dernier et trouble à l’ordre public.

Après un temps en prison, le prêcheur membre du Haut Conseil Islamique du Mali recouvre sa liberté avec des centaines d’autres détenus.

Malivox.net

MaliwebEditorialMali actuMalijetSociété
Ils sont 400 détenus, dont le prêcheur Bandiougou Doumbia, à bénéficier ce 19 mai de la grâce d’IBK. D’après la Présidence de la République du Mali, cette décision rentre dans le cadre des mesures présidentielles en cette période de pandémie du Coronavirus. Le prêcheur Bandiougou Doumbia avait été condamné le...