Huit policiers argentins ont été licenciés après la disparition de plus d’une demi-tonne de cannabis. Certains d’entre eux accusent les rongeurs d’avoir mangé la drogue.

Leur explication n’a pas convaincu. Huit policiers argentins ont été licenciés après la disparition de plus d’une demi-tonne de cannabis d’un hangar appartenant aux forces de l’ordre, selon un article publié par le Guardian mercredi. Une partie de ces policiers ont assuré devant un juge que la drogue avait en fait été mangée par des souris !

La disparition du cannabis avait été constatée lors d’une inspection d’un hangar à Pilar, à 60 kilomètres environ de Buenos Aires. La drogue y était stockée depuis deux ans. Mais il ne restait plus que 5 460 kilos sur les 6 000 qui devaient y être.

Une histoire peu crédible pour les experts

Les soupçons se sont portés sur l’ancien commissaire de Pilar, Javier Specia, qui n’est plus en poste depuis un an. Lui et trois de ses subordonnés ont été entendus devant un juge. C’est là qu’ils ont expliqué que les centaines de kilos de drogues avaient été ingurgitées par les rongeurs.

Une version plus que douteuse selon les experts de l’université de Buenos Aires. Selon eux, les souris ne pourraient jamais manger autant de cannabis. «Ils ont expliqué que les souris n’auraient jamais pris la drogue pour de la nourriture. Et si cela avait été le cas, on aurait retrouvé plein de souris mortes dans le hangar», a déclaré un porte-parole du juge. Les quatre policiers doivent témoigner devant le magistrat le 4 mai prochain.

Source: leparisien.fr

MaliwebInsolite
Huit policiers argentins ont été licenciés après la disparition de plus d’une demi-tonne de cannabis. Certains d’entre eux accusent les rongeurs d’avoir mangé la drogue. Leur explication n’a pas convaincu. Huit policiers argentins ont été licenciés après la disparition de plus d’une demi-tonne de cannabis d’un hangar appartenant aux forces...