Bakary Togola rit aujourd’hui du procureur et du ministre Malick Coulibaly. Ils ont voulu faire de lui le bouc émissaire d’une lutte anticorruption surmédiatisée mais en réalité, ils n’ont pu parvenir à rien et tout le peuple a compris la supercherie politique appelé justice. Bakary n’est que le maillon faible et en le livrant, IBK espérait détourner l’attention du peuple mais le problème est entier. Les bailleurs ne veulent pas donner leur argent au Mali malgré les promesses et le peuple attend la résolution des demandes sociales qui s’entassent.

Aujourd’hui, le peuple prend Bakary Togola beaucoup plus en victime qu’un voleur de la République car les vrais voleurs sont intouchables et ont cloué nos avions et floué le peuple du Mali.

Seydou Oumar Traoré, Journaliste radio Djèkafo

MaliwebInsoliteMaliweb Malijet MaliactuSociété
Bakary Togola rit aujourd'hui du procureur et du ministre Malick Coulibaly. Ils ont voulu faire de lui le bouc émissaire d'une lutte anticorruption surmédiatisée mais en réalité, ils n'ont pu parvenir à rien et tout le peuple a compris la supercherie politique appelé justice. Bakary n'est que le maillon...