De longues années de service avec plusieurs victimes à Bamako et environnants, la jeune femme de 25 ans a été interpellée le 30 juillet 2019  et mise à la disposition du parquet par le commissariat de police du 2ème arrondissement.

Domiciliée chez ses parents à Kati N’Tomikoro, la demoiselle Coulibaly avait pour spécialité le vol des gérantes  des kiosques Orange-Money. Sans violence ni magie, elle usait tout simplement de son intelligence pour dépouiller ses victimes. Comment ?

Selon les aveux de la demoiselle Coulibaly devant la police, son mode opératoire consistait à se rendre dans un kiosque Orange-Money pour toujours faire le dépôt de la fameuse somme de 2.500 FCFA. Et pour faire ce dépôt, elle remet un billet de 5.000 FCFA,  ensuite une autre somme de cent 150 FCFA, sachant bien que les frais de transfert de retrait  s’élève à 200 FCFA. Il manque dont 50 Fcfa sur le compte et la gérante est dans l’obligation de les réclamer.

C’est en faisant  semblant de chercher ces 50 Fcfa dans ses affaires que la demoiselle Coulibaly parvient à dépouiller ses victimes : ‘‘Lorsque l’agent lui réclame le restant des frais, elle dépose sur les pieds de ce dernier un sachet noir qu’elle possède toujours, en lui remettant l’autre bout du sachet dans le but unique de l’occuper. Ensuite, elle fait semblant de fouiller à l’intérieur du sachet noir en vue de récupérer des pièces pour compléter les frais d’opération. Elle en profite pour ébranler la vigilance de la gérante et glisser sa main dans le sac contenant la recette de cette dernière déposé sur ses pieds, pour en soutirer de l’argent. Après avoir commis son forfait, elle se volatilise’’, rapporte une source policière.

Après son  interpellation, a-t-on appris, plus d’une vingtaine de victimes de la demoiselle Coulibaly se sont présentées au commissariat de police du 2ème arrondissement. Elles sont toutes de sexe féminin. Et pourquoi  des femmes seulement ? Elles seraient moins vigilantes !

Source: 223infos

MaliwebFaits diversInsolite
De longues années de service avec plusieurs victimes à Bamako et environnants, la jeune femme de 25 ans a été interpellée le 30 juillet 2019  et mise à la disposition du parquet par le commissariat de police du 2ème arrondissement. Domiciliée chez ses parents à Kati N’Tomikoro, la demoiselle Coulibaly avait...